La Tunisie seul pays arabe où règne la démocratie, selon The Economist

0 20

La Tunisie, l’Égypte, le Soudan, le Yémen, la Syrie ainsi que la Libye qui, depuis 2011, ont connu des bouleversements massifs , ont récemment été les 6 pays arabes étudiés par le magazine de référence mondiale, The Economist.

Le magazine souligne, que mis à part la Tunisie, aucun de ces soulèvements n’a connu une fin heureuse. La Libye et le Yémen ont implosé, leurs états centraux remplacés en totalité ou en partie par les milices belligérantes, certains soutenus par des puissances étrangères, d’autres battant le pavillon d’al-Qaïda ou d’un État islamique. L’Egypte est encore plus autocratique que lorsque les manifestations ont commencé. Et la Syrie a sombré dans un abîme. La moitié de ses villes sont en ruines, une grande partie de ses terres fertiles ont été abandonnées; des millions de personnes se sont déplacées à l’intérieur du pays, d’autres ont fui, et malheureusement des centaines de milliers d’autres sont mortes.

L’article souligne également que les arabes ont vu, peut-être pas pour la première fois, mais plus clairement que jamais, la faiblesse des liens entre les États. Malgré des décennies de slogans proclamant l’unité arabe, on y voit là la faiblesse de toute une société.

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Commentaires

Loading...