Jeudi ça Jeudi rien n°24

0 66

Dans les années trente du siècle dernier, on voyait Clark Gable embrassant Vivien Leigh sur grand écran, cela faisait fureur à l’époque partout dans le monde et jusqu’à notre époque certaines scènes demeurent cultes et tout bon cinéphile pourrait de mémoire citer une dizaine de films contenant de scènes de baiser inoubliables…

Plus de quatre vingts ans plus tard, chez nous, dans notre petit pays que j’aime beaucoup, sur petit écran, aucune production télévisuelle n’a encore osé franchir le pas pour montrer enfin une scène où l’on verrait un jeune homme embrasser une jeune dame.

Cela me semblait bizarre, je me disais que, surement, vu notre récent héritage arabo-musulman qui imposerait une certaine pudeur, cela serait déplacé de voir que des gens peuvent s’aimer publiquement! du coup je me suis penché sur le sujet pendant mes longues nuits ramadanesques insomniaques probablement pour cause de carences en boissons et j’ai essayé depuis une dizaine de jours de regarder vite fait les redifs de quelques programmes télé faisant un tapage sur les réseaux sociaux.

A ma grande surprise ma théorie est vite tombée à l’eau, la pudeur ou encore le respect de la religion n’ont rien à voir avec ça, effectivement, durant le mois le plus sacré de l’année, j’ai vu que l’on parlait d’adultère, d’enfants illégitimes, j’ai vu des pilules bleues tellement puissantes qu’elles réussissent à lever un pont, j’ai vu un gagnant au loto misogyne, j’ai vu une pseudo poète cirer les pompes de l’ex président mieux que ne le feraient les professionnels new-yorkais de Wall Street, j’ai appris que Kuala Lumpur n’était pas seulement la capitale de la Malaisie, j’ai vu des jeunes vendre de l’ecstasy et se rouler des joints, j’ai vu une mère de famille implorant son mari à l’inviter au cabaret en la faisant passer pour sa maîtresse, j’ai vu une infirmière se prostituer pour que son grand frère hérite de son patron et pour couronner le tout j’ai vu un Thermos servir de banque de sperme!!!

Bien entendu, tous ces programmes sont retransmis après les quelques versets du coran qui vient annoncer la rupture du jeûne, et tenez-vous bien! je n’en suis qu’au tiers de ce mois sacro-saint. Bien évidemment, dans tout ce bordel, pas un seul baiser, ni même un bisou, ou encore moins un petit smack comme ceux qu’on volerait en disant au revoir à une amie en la déposant devant chez elle.

Rien, Nada le walou total! Comme si l’on voulait vacciner des générations entières contre l’amour en les habituant à la haine et en banalisant les vices sur un fond d’appel à la prière à l’ouverture et à la clôture des programmes. Bref, on s’étonnera par la suite que notre cher petit pays que j’aime beaucoup soit le premier exportateur de djihadistes vers la Syrie pendant que ses ministres inaugurent, au frais du contribuable, un salon de thé appartenant à leur pote… Enfin, je dis ça je ne dis rien! À jeudi prochain!

Sami Baccouche

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Commentaires

Loading...
0 Partages
Partagez
+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer