Nouvel An Berbère : histoire et célébration

0 880

Le nouvel an berbère appelé ‘’Yennayer’’, coïncide avec le 12 janvier du calendrier grégorien. Il a la particularité d’être fêté par toutes les populations berbère de l’Afrique du Nord. Appelé aussi, dans certaines régions, « ras el-aâm » , (La tête de l’an amazighe), Yennayer s’inscrit dans la période la plus froide de l’année allant du 13 décembre au 22 janvier (Lyali El Bidh).

 

Selon Laakri Cherifi, Docteur en Lettres Modernes et Cinéma, enseignante et chercheuse:  » Pour fêter Yennayer en bonne et due forme, les berbères préparent le « dîner de Yanayer » et utilisent la viande de la bête sacrifiée (asfel), souvent de la volaille, mélangée parfois à la viande séchée (achedluh) pour agrémenter le couscous, élément fondamental de l’art culinaire berbère. A cela s’ajoute la préparation des beignets (lesfendj, tihbal, lekhfaf) ou des crêpes (acheddour, tighrifine, achebbadh). Quant aux enfants, ils se promènent dans les rues du voisinage, portant un costume conçu spécialement pour l’occasion et un masque fabriqué à base de citrouille. Le chef du groupe est appelé Bou âfif, qui a la valeur du Père Noël. »

 

En Algérie, Yennayer été récemment réhabilité et consacré fête nationale. L’évènement sera célébré pour la première fois à travers un programme officiel de festivités pour célébrer le premier jour de l’an amazigh.

 

Au Maroc, la promotion de Yennayer comme fête nationale est également revendiquée depuis de nombreuses années par la société civile. Du côté des politiques, plusieurs partis se sont dits favorables à son inscription dans la liste des jours non ouvrés. Mustapha Khalfi, porte-parole du gouvernement, a révélé que la décision de rendre le nouvel an amazigh férié au Maroc était actuellement en cours de discussion.

 

Bon et heureux Yennayer à ceux qui comptent le fêter ! 

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Commentaires

Loading...
547 Partages
Partagez547
+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer