Voyage au Vietnam & au Cambodge : récit, conseils et photos d’une tunisienne

0 655

« J’ai traversé le Vietnam plus une petite virée au Cambodge. Je n’ai jamais rien vu d’aussi beau et magique ».

Amoureuse de son pays la Tunisie, Myriam Soufy a également pour passion les voyages et la découverte de contrées lointaines. Cette doctorante à la Faculté des Sciences Juridiques Politiques et Sociales de Tunis, nous partage son récit de la découverte du Cambodge et du Vietnam , où elle s’est rendue au mois d’Août 2017.

Son récit du Voyage:

 » Pourquoi le Vietnam me semble être une question philosophique tant la destination sonnait comme une évidence à mon cœur et à mes yeux. Pourquoi le Vietnam? Parce que l’Asie, parce que les rizières, parce que les minorités ethniques, parce que la différence, la tolérance, parce que Marguerite Duras, parce que la guerre d’Indochine, parce qu’un rêve d’enfant.
Peut être aussi que mes yeux étaient assoiffés de paysages qui n’étaient pas « touristiquement » consommés, mon ouie curieuse d’entendre parler une langue avec laquelle elle n’était pas familiarisée.

Un billet d’avion, un visa et treize heures de vol plus tard, mes pieds frôlaient l’Asie du sud et avec en poche le Guide du routard, un budget serré et l’envie de me perdre dans une civilisation autre que la mienne.

J’atterris à Saigon (Ho Chi Minh) la ville aux douze millions d’habitants et cinq millions de motocyclettes, aux milliers de fils électriques, aux temples dédiés à différentes divinité, aux marchés colorés, au bruit incessant, à l’activité débordante dès le petit matin mais surtout aux sourires et à la joie de vivre des habitants.

A partir de Saigon j’ai décidé d’aller sur le delta du Mekong, un long fleuve pas si tranquille que ça, un fleuve où l’on navigue dans des embarcations toutes colorées, à l’ombre d’une nature douce et luxuriante.

Depuis Saigon direction Hoi an, la venise de l’Asie, une ville aux anciennes habitations de pêcheurs colorées, aux lanternes accrochées à tous les coins de rues. Une ville qui égaye les pupilles de part son pont Japonais, ses galeries d’art, de photos, ses pagodes et ses boutiques d’artisanat. Le soir tout le fleuve est illuminé de lampions et de vœux.

Depuis Hoi an direction Hanoi la capitale du Vietnam. Deuxième grande ville et autant de sourires et de vie. De la légende de la Tortue à l’épée dorée, en passant par ses marionnettes sur l’eau jusqu’à son magnifique pont rouge, son temple de la littérature et ses ruelles dédiées à chaque corps de métier Hanoi est un coup de cœur de part la folie qu’elle dégage.

Au Vietnam j’ai eu un coup de foudre du nom de Sapa. Sapa se niche dans les montagnes de l’extrême nord du Vietnam, trois jours de trekking, nuits chez l’habitant, rencontre avec les différentes minorités ethniques, je me suis fondue dans les rizières et je pense même y avoir laissé une partie de mon âme. Je ne peux décrire trois semaines de rencontres, de partages, de malentendus, de découvertes, de fous rires et de beauté. Je n’ai pas oublié de parler de Halong Bay, de Cham Island, de Zinh ma guide des montagnes, de Sah ma petite copine c’est juste que le Vietnam n’est pas un pays à visiter mais un pays à vivre en toute spontanéité… »

Ses recommandations pour le circuit :

Commencer par Hanoi la capitale au nord , prévoir 5 nuits pour avoir le temps de faire du trekking dans les rizières à Sapa (2 nuits ) puis une croisière à Halong Bay et une journée ou deux pour déambuler dans les routes agitées de Hanoi et en profiter pour aller voir un spectacle de marionnettes sur l’eau .
– Hoi an dans le centre du vietnam ( 3 nuits ) c’est la ville des lanternes, le soir on se croirait dans un rêve aux mille couleurs .
Depuis Hoi an prévoir une excursion à Cham island , une autre à My Son et une virée à vélo dans la campagne environnante
Il ya aussi un village de céramique très poétique à quelques kilomètres.
– Ensuite Saigon au sud du vietnam (4 jours) moins poétique , pas pittoresque pour un sous mais si attachante avec ses milliers de motocyclettes , ses marchés , ses habitants et sa vie nocturne
Depuis Saigon aller passer une nuit dans le Delta du Mekong ( magique ) et faire une petite traversée du fleuve et voire les marchés flottants
-Depuis Saigon aller à Angkor ( cambodge)
(3nuits) visiter des temples millénaires et mon coup de coeur c’est la ville flottante .
– Angkor – Phnom Pen ( capitale du cambodge ) 1 nuit
Puis retour vers tunis

Ses estimations de Budget:

Le Billet d’avion : c’est le plus gros budget , autour de 2000 dt avec Quatar Airways et il faut compter 13h de vol (sans les escales)
L’hôtel : on a préféré les Homestay ( maison d’hôte) autour de 16 dollars la nuit avec petit déjeuner .
Gastronomie : si on mange avec les locaux dans les marchés on mange super bien pour 4 dollars après il y a les restos chics , les Mc Do …
Les excursions: il faut compter 16 dollars . Pour sapa et Halong bay c est plus cher 60 dollars et 90 dollars
Pour sapa ( guide + 2 nuits chez l’habitant + les repas ) , pour Halong Bay ( 1 nuit sur la mer de chine ) .
– Le cambodge est beaucoup plus cher que le Vietnam surtout au niveau des entrées des temples ( 40 dollars pour une journée)
Les visas sont accordés sur place ( 40 dollars ) pour le Vietnam il faut être doté d’une lettre d’invitation .
Les transports : les bus de nuit sont pratiques , propres et pas chers
Vous pouvez choisir entre les vols internes ( 80 dollars ) ou les bus de nuits ( ça dépend du temps que vous restez et du budget ) .en ville les tuc tuc 
La saison: le climat n ‘est pas du tout le même entre le Nord, le Centre et le Sud donc quelque soit la saison il y a des pours et des contres .
J y suis allée au mois d’août il a fait chaud et humide et j’ai adoré recevoir la pluie d’un coup sur le visage ( mousson exige)
Pour la lettre d’invitation : www.aca-voyage.com

 

Son reportage photo

Découvrez tout son univers sur sur son Compte Instagram

© textes et photos : Myriam Soufy

 

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Commentaires

Loading...
346 Partages
Partagez339
+1
Tweetez
Partagez7
Enregistrer