Béchir Dinguezli, premier médecin tunisien ayant exercé…

0 2 154

Béchir Dinguizli né en 1869 à Tunis et décédé le 03 septembre 1934, est le premier médecin Tunisien musulman à occuper cette fonction à l’époque moderne.

Frère du ministre Mustapha Dinguizli et neveu de Cheikh el médina Sadok Ghileb, il suit ses études au Collège Sadiki et à la faculté de médecine de Bordeaux.il installe un cabinet au Halfaouine . Chercheur et diplomate il a été décoré de la Légion d’honneur et d’une médaille de vermeil des épidémies.

En effet, après des études médicales à la Faculté de médecine de l’Université de Montpellier, où il a été nommé officier de santé dès 1894. Il obtient son Doctorat en 1897 à la Faculté de médecine de Bordeaux.

Membre de la Commission municipale des habitations insalubres à Tunis dès 1894, il occupe la fonction de médecin-adjoint du Collège Sadiki, médecin municipal de Tunis en 1896, puis de médecin-adjoint du service pénitentierjusqu’en 1906.

Affecté à Tunis, il crée les dispensaires franco-arabes de la Manouba, de la Marsa et du Haut Mornag, en 1912. Puis il est affecté au poste de médecin de l’administration des Habous et à celui de médecin municipal de la Marsa l’année suivante.

Par décision du secrétaire général du gouvernement tunisien, le docteur Dinguizli enseigne l’hygiène à la Khaldouniah, rattachée à la Grande Mosquée.

 

Commentaires
Loading...