Byrsa : lieu de la Carthage primitive

0 107

L’appellation « Byrsa » proviendrait du terme grec βυρσα signifiant « cuir ». Selon Virgile et Justin , elle se rattache à la légende de la fondation de Carthage par Didon : celle-ci se voyant octroyer par les indigènes autant de terres que peut contenir une peau de bœuf (le cuir), elle découpe cette dernière en une fine lamelle et en fait une longue lanière de quatre kilomètres de long dont elle se sert pour délimiter le plus grand périmètre possible : ce sera la future Carthage.

La Dame de Carthage
La Dame de Carthage

Edward Lipinski lie pour sa part la légende du découpage de la peau de bœuf à un rite d’origine orientale de prise de possession du site après en avoir fait le tour.
Le paysage du site est marqué par des collines formant un arc ouvert vers l’ouest, offrant ainsi une ample vision sur la mer et également une certaine protection par la présence de falaises. Au sud, on trouve une plaine littorale bordée de baies à proximité du tophet de Salammbô.


Toute la ville archaïque s’est développée entre la mer et la colline alors que le sud de la colline a vu apparaître une nécropole à l’époque archaïque. Des ateliers métallurgiques du iiie siècle av. J.-C. ont pu y être reconnus. Un quartier d’habitat tardif a été installé sur le flanc de la colline au début du iie siècle av. J.-C.

 

Plan dressé par Charles Ernest Beulé en 1859
Plan dressé par Charles Ernest Beulé en 1859
Maison punique de Byrsa
Maison punique de Byrsa

La Troisième guerre punique aboutit à la chute de la cité punique. Le sol de la cité de Carthage est maudit et, durant un siècle, il n’y a pas d’occupation avérée sur la colline comme dans le reste de la ville. Après une tentative manquée de création coloniale en 123 av. J.-C. par Caius Sempronius Gracchus, le projet est repris par Jules César mais réalisé par l’empereur Auguste à partir de 29 av. J.-C. sous le nom de Colonia Iulia Karthago à partir du point topographique représenté par la colline de Byrsa, qui devient après des travaux l’emplacement du forum .

Le sommet de la colline a été totalement arasé, faisant disparaître à tout jamais l’espace ayant résisté le plus longtemps aux soldats de Scipion l’Africain durant la Troisième guerre punique.


La colline de Byrsa, vide de toute bâtisse pendant des siècles, fait l’objet de constructions religieuses à partir du début du xixe siècle. Au début du xxe siècle, des constructions civiles sont installées sur le flanc de la colline.
Des constructions civiles s’installent sur la colline de Byrsa entre la fin du xixe siècle et le début du xxe siècle

Carthage Byrsa — 1830-1962
Carthage Byrsa — 1830-1962

 

Commentaires
Loading...