CHRONIQUES

Et on dit que c’est moi le sexe faible ?

Autodérision d’un lamentable stéréotype L’être humain est un « accident de chromosomes » m’avait dit un jour un cher enseignant. Pourtant, cet accident fait des vies. Et au delà des composantes biologiques, il ... Lire

Jeudi ça, Jeudi rien n°26

Nous voilà à quelques jours de la célébration de la fin du mois saint, mois durant lequel, dans les cafés, sur les marchés, au boulot, pendant les dîners de familles, sur le net, à la radio, à la télé, ça ne pa... Lire

Jeudi ça Jeudi rien n°25

N'ayant aucune prétention journalistique, artistique, politique ou autre, je ne viens ici vous occuper les yeux et l'esprit rien que pour casser un peu la routine qui s'installe de plus en plus dans ma vie de q... Lire

Jeudi ça Jeudi rien n°24

Dans les années trente du siècle dernier, on voyait Clark Gable embrassant Vivien Leigh sur grand écran, cela faisait fureur à l'époque partout dans le monde et jusqu'à notre époque certaines scènes demeurent c... Lire

Jeudi ça Jeudi rien n°23

  Étant toujours en vie, même sans envie, et non parce que j'en vis, je me pose un peu pour vous écrire aujourd'hui mon ode à la vie. La vie qui fait que nous sommes tous là, Ce moment présent qui v... Lire

Jeudi ça Jeudi rien n°22

Entre l'abattage de chiens errants par les John Wayne de la police municipale, l'approche du mois sans alcool, la polémique autour du retour du combattant suprême sur l'avenue qui porte son nom, le démarrage de... Lire

Jeudi ça Jeudi rien n°21

En feuillant, ou plutôt en faisant défiler à l'aide de mon pouce ayant développer un nouveau reflex, le fil d'actualité facebook sur mon écran de téléphone pas si intelligent que ça, j'ai vu que pas mal de gens... Lire

Jeudi ça, Jeudi rien n°20

Comme nous sommes le dix neuf du mois et qu'à part l'avènement d'un événement surnaturel, nous serons normalement le vingt demain, aujourd'hui je vous parlerai du vin surtout que dans une vingtaine de jours, va... Lire

Jeudi ça, Jeudi rien n°19

Exaspéré, fatigué, lassé, d'écrire d'effacer puis de réécrire depuis ce matin, je dois vous avouer que ma chronique d'aujourd'hui a sûrement été la plus dure à rédiger tant le cœur n'y était pas! Mon premier j... Lire