Ed-Dar cette parenthèse enchantée au cœur de la médina

0 136

 

Située dans la rue Sidi Ben Arous, il ne faut pas manquer de passer par cette maison du XVe siècle, sorte d’institution commerciale de la médina .Sur plusieurs étages, le foisonnement d’objets laisse songeur, tant par leur nombre que par leur diversité. Ed-Dar pourrait s’apparenter à un musée, à la différence près qu’ici tout peut s’acheter.

Boucles d’oreilles, bracelets, bagues ou colliers, le choix en matière de bijoux est large, tout comme il l’est également en ce qui concerne les multiples tissus, tapis, poteries, la liste est longue.

Toutes ces richesses décorent parfaitement la maison de par l’impression de fouillis qu’elles créent. Antiquité, objets originaux et créations se côtoient, mais on n’est bien sûr pas obligé d’acheter, parcourir la maison Ed-Dar pouvant être considérer comme une visite à part entière.

En effet, une fois gravit ses cinq niveaux, on a la plaisir de déboucher sur la magnifique terrasse qui offre un point de vue incontournable sur la médina, avec ses mosquées et les toits serrés dorés au soleil de ses innombrables habitations enchevêtrées.

Attaché aux traditions et à la mémoire des ancêtres, Ali et Youssef Chammakhi, deux frères, ont décidé de garder et prendre soin de pièces âgées parfois de centaines d’années et uniques en leur genre: bijoux, costumes, textiles, tapis…

Ali, céramiste, designer et amateur d’art, a eu l’idée de restaurer la demeure familiale pour y exposer ces richesses   de notre patrimoine national.Pour réaliser ses œuvres, Ali s’inspire largement de ces vestiges précieux.

Commentaires
Loading...