Effets à court terme de la cocaïne et du crack

0 169

Les gens prennent de la cocaïne ou du crack parce qu’ils en retirent une sensation agréable. Cette drogue change la chimie du cerveau de telle sorte que les gens éprouvent une sensation de plaisir (euphorie).

Effets mentaux

Les effets mentaux à court terme peuvent comprendre :

  • un sentiment d’être heureux et alerte mentalement
  • plus d’énergie et de confiance en soi
  • l’anxiété
  • des pensées paranoïdes (croire que les gens veulent vous faire du mal)
  • la panique

Effets physiques

La consommation de cocaïne et de crack a des effets physiques modérés et graves.

Les effets modérés peuvent comprendre :

  • la volubilité
  • une diminution temporaire du besoin de manger et de dormir
  • une amplification des sens de la vue, de l’ouïe et du toucher
  • l’assèchement de la bouche
  • des réflexes de sursaut plus rapides et des spasmes musculaires
  • des pupilles dilatées
  • l’agitation et l’irritabilité

Les effets plus graves peuvent comprendre :

  • des nausées et des vomissements
  • des tremblements
  • des étourdissements
  • un rythme cardiaque accéléré et une tension artérielle plus élevée
  • une respiration rapide ou de la difficulté à respirer (crack)
  • un comportement violent

Consommation excessive

Comme le crack produit un effet de très courte durée, les fumeurs consomment souvent cette drogue plusieurs fois. Certains consomment de grandes quantités sur une courte période de temps ou restent drogués pendant des heures ou des jours (consommation excessive). Ils veulent prolonger les effets agréables.

Les consommateurs veulent également éviter la chute de l’humeur (effondrement) qui se produit lorsque les effets de la drogue s’atténuent. Lorsqu’ils s’effondrent, des gens peuvent se sentir :

  • anxieux
  • fatigués
  • affamés
  • déprimés
  • suicidaires

Par conséquent, les consommateurs peuvent prendre encore plus de cocaïne pour gérer l’effondrement.

Surdose

L’effet à court terme le plus grave de la cocaïne ou du crack est la possibilité de surdose, qui peut être mortelle.

Certains des effets plus négatifs associés à une surdose peuvent comprendre :

  • des crises ou des convulsions
  • un AVC (interruption du flux sanguin au cerveau)
  • un rythme cardiaque irrégulier, une crise cardiaque ou une insuffisance cardiaque
  • un arrêt respiratoire (la personne cesse de respirer)

La quantité de cocaïne nécessaire pour causer une surdose varie. Elle peut toucher les consommateurs qui prennent beaucoup de drogue ou juste un peu. La possibilité de surdose accidentelle est plus élevée lorsque les gens :

  • ne connaissent pas exactement la drogue qu’ils prennent ou à quel point elle est forte
  • utilisent d’autres drogues en même temps que la cocaïne (comme l’alcool)
  • utilisent la drogue de façon à ce qu’elle entre dans leur système plus rapidement (par exemple, en la reniflant)
Commentaires
Loading...