Église Saint Félix : une croix qui s’élève à l’image d’autres croix au sein d’une Tunisie plurielle..

0 97

Parce qu’il sait cultiver la passion du patrimoine et de l’histoire, Khaled Hizem revient cette fois avec un récit autour de l’église Saint-Félix à Sousse.

Du IIIe au XXe siècle, la présence chrétienne, en Tunisie, nous a légué un patrimoine artistique d’envergure. Témoignages religieux, profanes et funéraires s’étalent dans de nombreuses régions du pays.

Au Sahel tunisien, zone comprise entre le golfe d’Hammamet et la partie septentrionale du gouvernorat de Sfax, ces empreintes sont toujours visibles. Cette photographie montre l’église Saint-Félix à Sousse, ville située à environ 140 kilomètres au sud-est de Tunis. Bordant la rue Mongi Bali, le lieu de culte fut élevé de 1911 à 1916.

Son origine remonte à 1909, quand une souscription fut ouverte pour l’édification d’un sanctuaire plus vaste pour la communauté catholique de Sousse, qui était à l’étroit dans l’église Notre-Dame de l’Immaculée Conception, achevée en 1867, sous le règne de Sadok Bey (1859-1882). La réunion des fonds nécessaires, deux ans plus tard, permirent le démarrage des travaux et la construction, assez rapide, de Saint-Félix.

Bien que caractérisée par une grande simplicité, l’église, qui adopte le style néo-roman, n’est guère dépourvue de charme. Outre un gracieux clocher, la teinte beige des murs, scandés de fenêtres cintrées et de niches en cul-de-four, ainsi que de petits contreforts, contraste harmonieusement avec les tuiles rouges de la toiture.

Dans le ciel de Sousse, une croix s’élève à l’image d’autres croix au sein d’une Tunisie plurielle..

.
(par M. Khaled Hizem)

Commentaires
Loading...