Now Reading
El hob fi wakt el corona- L’amour au temps du Corona

El hob fi wakt el corona- L’amour au temps du Corona

Vu cet état d’alerte au niveau national , chacun est confiné chez lui en train de devenir soit paranoïaque soit fou en cherchant symptômes, remèdes et hypothèses concernant ce virus. La seule chose positive ? L’amour. Car aucune pandémie au monde ne peut stopper la maladie d’amour, les petits couples (et ceux qui sont sur le point de le devenir) s’adaptent comme ils peuvent pour vivre leur passion au temps du Corona.

  • Le vidéo call, arme ultime de la drague

Les dates dans les cafés, restaurants et lounges soi loin derrière nous, le temps de la promo du soir aussi est révolu, mais que faire alors pour entretenir la relation ? Votre atout : Les appels vidéos. Merci, mon Dieu, les filtres existent.. Comme par magie, toutes les filles ont des taches de rousseur et des lèvres pulpeuses. Désolé les garçons vous risquez d’être embobiné par ces coups de magie grâce à la technologie. Mais ce n’est pas tout, les filles aussi sont susceptibles de tomber sous le charme d’un visage d’ange sans savoir si en dessous du champs de la caméra c‘est plutôt jean basket ou survêtement, chleka et chaussette.

  • Chrifa bent ndhafa : le nouveau critère de la kenna idéal ( applicable aussi pour les garçons ) 

Alors qu’en temps normal le lavement de mains se fait (et pas toujours) avant de manger, maintenant avoir un désinfectant est devenu le critère primordial pour être éligible à une relation. Mais alors si tu as celui à sakhta lef acheté de la pharmacie et non pas en grande surface, tu as vraiment tout compris. Parce que le vice à la Tunisienne ça concerne même les antiseptiques. Si en plus tu te laves les mains et le visage plus d’une dizaine de fois par jour, tu es vraiment weld/bent hlel idéal.

  • Hablih masques et gants

Avoir un désinfectant, c’est comme avoir une golf, c’est bien, c’est beau, mais ce n’est pas le summum pour les vayessas. Tu veux être au top du top et faire chavirer les cœurs ? Munis toi de masques et de gants, mais vu que bien évidemment tu les as achetés rien que pour que tetza3ben chouaya et prendre quelques selfies #cheddarek #besafe, tu n’es pas au courant que tu dois les jeter deux heures après utilisation. Et ce qui devait être une barrière contre les bactéries devient lui-même un nid à microbes. Ce n’est pas grave tant que c’est sexy. 

  • 7argassti batel sawakti batel

Dieu bénit le maquillage parce que même à la maison dans les stories les filles sont tirées à quatre épingles. Sob7an Allah, les Tunisiennes bâtent le record de beauté et de classe. Ena ukrainiennes ou ena russes , même en période de confinement le fond de teint et le rouge à lèvre sont toujours présents sa3At c‘est plus important que le désinfectant) .

 

  • Het boustine ken nomordhou bcorona hana zouz 

Avant Shakeaspere écrivait des poèmes et des sonnets pour exprimer son amour inconditionnel, mais le tunisien romantique comme il est, se suffit d’une phrase pour yeklek bel klem . Fou amoureux et prêt à vaincre la maladie rien que pour les beaux yeux de 7Obou/ rouhou ou encore 3zizet kalbou, il ne dit jamais non à des bisous et comme c’est interdit, c’est encore plus excitant. Mais la réalité des choses et que contrairement aux idées reçues, si les amoureux sont infectés de Covid-19, ils ne partageront pas le confinement vivant de makrouna et de smid , mais kol wehed bech ichid darou ou yekel ala rassou. 

  •  El hob fel ktob 

Finalement pour les célibataires qui veulent tout de même vivre une idylle aux temps du Corona, vous pouvez tout de même vivre une passion sans limites à travers les lignes d’amour de quelques livres et articles qui feront raviver en vous cette flamme amoureuse. Et si vous êtes plutôt du genre à vouloir regarder des séries, vivez le NO-LIMIT à travers Elite vu que c’est ce que tout le monde regarde en ce moment.   

© Nour KAOUACH

 

Facebook Comments

What's Your Reaction?
We laugh
0
We Like
2
We love
0
We smile
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2020 Wepost Magazine. All Rights Reserved Made with Love By WEBI STUDIO.

Scroll To Top