Now Reading
Enquête au paradis, une autopsie de la société algérienne

Enquête au paradis, une autopsie de la société algérienne

 

Si atteindre 60 ans constitue l’arrêt d’activité de nombreuses personnes, ce fut loin d’être le cas de Merzak Allouache qui a redoublé de génie depuis 2004. La soixantaine passée, le cinéaste algérien a mis au monde une dizaine de longs métrages pour le cinéma et la télévision dont le dernier en date est Enquête au Paradis

 

 

Essayer de dresser un imaginaire collectif de la société algérienne, telle était l’entreprise amorcée par Nedjma, jouée par Salima Abada. Pour y parvenir, la journaliste arpentait les cafés, les rues et les bureaux en province ou en capitale avec une question principale : comment voyez-vous le paradis?

Une succession de rencontres avec des hommes et des femmes, des gens de tous âges, des personnes plus ou moins éduquées, plus ou moins adeptes de prendre la parole face à la caméra.

Dans la même veine de Jean Rouch et Edgar Morin qui ont essayé de saisir cette complexité de la société parisienne dans les années 60 avec leur Chronique d’un été, le cinéaste algérien nous confirme cette filiation en optant pour le noir et blanc comme parti pris esthétique.

Les écrans du CinéMadart à Carthage et du Cinéma Amilcar au Manar nous offre la possibilité dès demain de cerner un peu plus les angoisses et les fantasmes de la société contemporaine algérienne.

 

 

Enquête au paradis

de Merzak Allouache, avec Salima Abada, Younès Sabeur Chérif, Aïda Kechoud.

Durée: 2h15

Sortie tunisienne : 31 janvier 2018

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top