kabaria : Un homme généreux offre la rupture du jeune à qui le veut

0 92

Malgré toute l’anarchie, l’incivisme et le chaos par lesquels passe ce beau petit pays, la lumière jaillit du fond de quelques âmes généreuses, qui ne lésinent pas sur les moyens et mettent en oeuvre tout ce qui est dans leur possible pour aider les nécessiteux.

Cette lumière nous vient du quartier populaire Ibn Sina (kabaria), un coin très ancien de la capitale qui raconte pleins d’histoires, et c’est à travers le propriétaire d’une pizzeria, un dénommé Ali, kahla de son surnom, que des dizaines de personnes mangent à leur faim en ce mois saint et ces tables généreuses sont là depuis 8 ans déjà.

C’est des gens comme çà qu’il faut dans chaque coin de rue, c’est eux les vrais moteurs de la société.

 

Commentaires
Loading...