La réussite, en quelques mots, quelques chiffres et quelques minutes

0 185

#life #wepost

La réussite… vous la définiriez comment?

« Avoir beaucoup d’argent …»
« Un poste de pouvoir… »
« Propriétaire d’une maison … »
« Porter de la marque, avoir beaucoup d’argent pour faire du shopping… »
« être entrepreneur et travailler comme je l’entends… »
« Passer ma vie à ne rien faire… »
« Faire le tour du monde…. »

Je peux vous en citer encore des dizaines… parce que chacun peut mettre les mots qu’il souhaite sur SA réussite !

On vous servira plein de croyances à toutes les sauces:
« Il faut beaucoup travailler pour réussir »,
« Ceux qui réussissent ne sont pas forcément heureux »,
« L’argent ne fait pas le bonheur »,
« Ce n’est pas bien d’être superficiel »,
« Il faut penser à l’avenir »…

Je ne vous dirais qu’une chose, chacun sa réussite, chacun ses croyances… tant qu’elles sont utiles et aidantes et nous font accéder à un bien être.
L’affirmation de ma grand-mère « Tous les hommes trompent leurs femmes » m’a laissée la plus grande partie de ma vie sur le qui-vive et dans une suspicion non fondée!
Sur la base de cette croyance, j’aurais du attendre « la fin » de ma vie de couple pour statuer… quelle tristesse?
Il n’y a pas de recette miracle pour réussir… et il ne faut pas forcément souffrir pour pouvoir atteindre le résultat souhaité… Faut-il encore savoir ce que nous voulons vraiment?

J’aurais répondu que pour moi la réussite c’est :
« Un #35, en #38, à #4, pour #30 et avec #5 en étant toujours #1 = ma réussite en quelques chiffres »
Décodeur: « Toujours avoir l’air d’avoir 35 ans, en taille 38, être une famille de 4, pour 30 ans de vie de couple et 500 000 dt sur mon compte et être toujours #1 au boulot ». Cela ferait vraiment mon bonheur!
En expérimentant certains de ces chiffres, je me suis rendue compte que la plupart du temps, cela me satisfaisait, mais ne me rendait pas forcément heureuse.
Parce que j’ai aussi des peurs issues de la croyance ultime « Le bonheur quand on l’attrape, faut savoir le garder! »
Le bonheur ne se capture pas… il se vit et se ressent à chaque instant !

Aujourd’hui, j’ai 35 ans Résultat de recherche d'images pour "check"et dans quelques semaines ils vont passer Résultat de recherche d'images pour "no check", et j’ai aussi eu une taille 38 Résultat de recherche d'images pour "check" et après deux grossesses c’est passé Résultat de recherche d'images pour "no check", nous somme aujourd’hui une famille de 4 Résultat de recherche d'images pour "check", ça ne fait que 8 ans que je suis en couple Résultat de recherche d'images pour "no check" et je suis loin d’avoir 500 000 dinars sur mon compte Résultat de recherche d'images pour "no check" et dire qu’on est au top au boulot est relatif et propre à chacun Résultat de recherche d'images pour "no check"… Donc, si je devais répondre à cette équation, je dirais donc « non, je n’ai pas ENCORE réussi Résultat de recherche d'images pour "no check", et donc, non je ne suis pas heureuse! Résultat de recherche d'images pour "no check"»

Devant mon ordinateur, là tout de suite, je ne me sens pas malheureuse malgré le fait que tous mes objectifs de réussite ne sont pas tous atteints. Et quand je les atteints comme faire pour les garder?
Mon âge?
Ma taille?
Mon couple?
Mes enfants?
Mon argent?
Ma position?
…. Rien n’est sûr!

La seule chose qui est acquise et garantie c’est comment je me sens maintenant!
Avec ce que j’ai déjà fait, avec ce sur quoi je peux compter, ici et maintenant.
Sur tout ce que je suis et qui est perfectible certes, mais déjà suffisant…

La réussite, finalement, c’est quand je me sens bien!

L’idée de la réussite c’est d’être toujours en paix avec ce qu’on a, ce qu’on possède, ce qu’on vit… ce n’est pas de se projeter dans un futur incertain, embrigadé par des croyances qui souvent, ne sont pas les nôtres!

Qu’en pensez-vous? Et si on arrêtait d’attendre de pouvoir tirer des conclusions définitives?
Et de profiter juste de qu’on a sous les yeux!

En répondant à la question de cette manière « Avec ce dont je dispose à cet instant, est ce que ma vie est à l’image de la réussite telle que je la définis? »
Et même si la réponse est négative, « Suis-je sur la bonne voie? », « Qu’est ce que je peux faire pour me rapprocher de l’idée que je me fais de la réussite? »

Voilà, vous savez ce qu’il vous reste à faire, faites ce qui vous donnera le sentiment de réussir, soyez heureux, dans l’instant… c’est tout ce que vous contrôlez!

A très vitre sur WePost…

Zhaira Bennani
Coach et Formatrice, à Zhaïra Bennani-Coach Well’Com

Commentaires
Loading...