Le beau geste de l’armée nationale Vs l’agression policière choquante

0 54

Un homme de lettres aurait appelé ça un oxymore, un cinéphile vous aurait invité à voir The Experiment avec Adrien Brody et un jeune tunisien aurait tout simplement un choix compliqué à faire : quitter ce territoire ou bien courir des risques et aspirer à faire changer les choses.

Plus au moins 24 heures ont séparé deux gestes qui illustrent une approche paradoxale de deux institutions de l’état. Remontons rapidement les faits.

Une vidéo filmée depuis une maison a circulé de façon massive et reprise par plusieurs internautes en Tunisie à l’étranger qui montrent plusieurs policiers tabassant deux individus manifestement inoffensifs. Les deux jeunes, on apprendra par la suite qu’ils sont deux frères, qu’ils sont de Radès et il étaient seuls contre tous ces hommes en uniforme. Un autre homme était seul contre tous : le policier qui les défendait contre les matraques de leur collègue.

 

« >

Environ 24 heures plus tard, une autre institution de l’état nous montrait un visage tout à fait différent. Des milliers de militaires de l’armée nationale surveillaient les écoles primaires qui ont fait office de bureaux de vote à l’occasion des élections municipales 2018. Ils ont laissé un double message fait de respect et d’amour.

Ils ont adressé une phrase qui témoigne de leur respect pour les éducateurs et les instituteurs qui assument la tâche d’apprendre une bonne éthique aux enfants. Ils n’ont pas manqué aussi de distribuer des biscuits sur les tables des écoliers.

Commentaires
Loading...