« Le couscous du Sahel (aux pageots)» : décryptage nutritionnel par Dr Safa Doghri.

0 113

Le couscous, véritable plat emblématique des pays du Maghreb, d’origine berbère, se décline en plusieurs versions, selon les régions.

Synonyme de convivialité et d’hospitalité, il est le plat star des déjeuners dominicaux en famille.
Aujourd’hui on vous parle d’une des versions du Sahel Tunisien, le couscous aux pageots.

Pourquoi on recommande ce plat ?

• Parce que le couscous est une semoule de blé, riche en glucides, en lipides, en protéines, en vitamines, y compris la vitamine B, ainsi qu’en fer, calcium, phosphore, magnésium, zinc, potassium, riboflavine et folates. Le blé contient également une bonne quantité de fibres, excellentes pour diminuer l’absorption du cholestérol, pour stabiliser la glycémie et pour réguler le transit intestinal.

• Parce que le pageot (ou dorade rose) est riche en acides gras mono-insaturés qui favorisent le bon fonctionnement cardio-vasculaire, mais surtout riche en acides gras polyinsaturés (oméga 3) avec un effet protecteur, entre autres, sur le cœur, les vaisseaux et les fonctions cognitives … ces deux familles d’acides gras auraient également des propriétés anti-inflammatoires et stabilisatrices d’humeur, c’est donc un très bon moyen de lutter contre la dépression saisonnière. Le pageot, comme les poissons en général, est l’un des meilleures sources de protéines animales, avec 9 acides aminés essentiels dans sa composition.

• Parce que la consommation quotidienne contrôlée d’huile d’olive protégerait contre les maladies cardiaques, contre les cancers (surtout cancer du sein et cancer colorectal) et contre les fractures, et aiderait les diabétiques à mieux stabiliser leurs taux de glycémie.

• Parce que l’oignon est un bon draineur, grâce à sa richesse en eau et potassium et un puissant antioxydant et fluidifiant sanguin.

• Parce que le safran est une épice aux milles vertus, antioxydante (protection cardio-vasculaire, protection contre les maladies chroniques), analgésiques, régulatrice de transit (aide le foie à la digestion) et relaxante grâce à sa richesse en magnésium.

• Parce que la cannelle est riche en fibres et en antioxydants.

• Parce que les pois chiche sont une excellente source de protéines végétales, associés donc au poisson, ils confèrent à ce plat un bon ratio protéines végétales/animales.

• Parce que les courges rouges sont riches en B carotène, qui leur procure un effet antioxydant, protecteur des yeux, régulateur de l’immunité et anticancéreux.

Pour une version « healthy », préférez la recette sans pommes de terre, vous pouvez commencer votre repas par une petite salade verte (laitue, concombres) et finir par un fruit frais de saison ou un fromage pauvre en matières grasses.

Vous trouverez ci-dessous les quantités proposées et la valeur nutritive d’une portion :
Ingrédients pour 6:

1 kg de pageots
1 oignon
couscous : 500gr
Huile d’olive : 5 cuillères à soupe
Concentré de tomates : 2 cuillères à soupe
Pois chiche : une poignée
500gr de courges rouges
Cannelle, safran, sel (attention aux personnes hypertendues)

Valeur nutritive de la portion par personne :

Calories : 480 kcal
Protéines : 35 gr
Lipides : 12 gr
Glucides : 45 gr

Dr Safa Doghri, médecin nutritionniste

Image associée

Commentaires
Loading...