Les influenceuses tunisiennes nous disent-elles toujours la vérité ?

0 282

Il est de notoriété publique, à l’ère de l’Instagram et de Youtube, que la mise en avant d’un produit X sur les réseaux est d’avantage motivée par des fins de business que par les qualités dudit produit. Fraîchement converties à la religion d’Instagram, nos influenceuses férues de mode et de beauté font ainsi la course aux abonnés afin d’atteindre la visibilité ultime. Seulement, voilà, les risques d’induire les suiveurs et suiveuses en erreur sont accrus pour ne pas dire monnaie courante. 

Comment savoir que tel ou tel produit qu’utilise/porte l’influenceuse lui avait été offert par la marque, faisant donc objet d’un placement de produit rémunéré ou ce qu’on appelle en langage marketing, une communication commerciale, quand cette dernière omet simplement de le mentionner ? À vrai dire, la distinction est souvent difficile à faire.

Négliger l’authenticité au profit d’un business de la crédibilité, la pilule demeure difficile à avaler autant pour les consommateurs que les autres marques dont la stratégie est tout bonnement différente.

Un surplacement d’un produit sauterait pourtant aux yeux de ceux qui sont souvent accrochés à leurs smartphones et au fil Instagram à longueur de journée. D’une crème hydratante à effet lifting aux bijoux super tendance que tout le monde porte, une seule question trotterait à l’esprit des plus avisé(e)s : nos chères influenceuses font-elles de la publicité à tout va ou jouent-elles la carte de la fiabilité, en présentant à leurs abonnés uniquement des produits qu’elles ont vraiment utilisées et approuvées ?  Mystère.

Selon les résultats d’un sondage lancé par Wepostmag Tunisia, quant à la fiabilité des blogueurs/blogueuses/influenceurs (euses), les lecteurs les avaient jugés à 74%  pas fiables contre 26% fiables. Certains témoignages précisent également que le taux de fiabilité varie d’une personne à une autre.

 

Alors nous disent-elles toujours la vérité ?

 

 

 

Commentaires
Loading...