Les Médersas de Tunis

0 237

Les médersas de Tunis ont pour beaucoup été construites dans la médina de Tunis sous le règne de la dynastie hafside. Elles sont fondées afin de former les fonctionnaires de l’État. Au xxe siècle, leur rôle se limite à héberger les étudiants de l’Université Zitouna.
Médersa Al Habibia Al Kubra

La médersa Al Habibia Al Kubra (arabe : المدرسة الحبيبية الكبرى) est l’une des médersas de Tunis.Elle est construite en 1926 par Habib Bey, ce qui explique l’origine de sa dénomination. C’est la plus grande médersa à Tunis du point de vue de sa capacité puisqu’elle a pu abriter 98 étudiants.Elle est située au numéro 49 de la rue Abdel Wahab, au niveau de la place du Leader, et abrite trente chambres.

Médersa Al Habibia Al Sughra

Elle est construite en 1927 par Habib Bey, ce qui explique l’origine de sa dénomination. Elle est l’une des dernières médersas construites dans la médina au xxe siècle.

En plus de sa fonction éducative, elle loge les étudiants de la Zitouna.

Médersa Al Husseiniya Al Kubra

Située sur la rue Tourbet El Bey, elle est, avec le mausolée du Tourbet El Bey lui-même, l’un des plus importants monuments de l’époque husseinite.Bâtie par Ali II Bey en 1777 (1191 de l’hégire), elle est, avec la médersa El Tawfikia, l’une des plus grandes médersas de la médina de Tunis, avec une quarantaine de chambres.
Les 43 chambres réparties sur les deux étages de la médersa donnent sur un grand patio. Elles sont utilisées pour héberger les étudiants de la Zitouna.Elle abrite également une salle de prière (masjid) qui est utilisée aussi bien pour la prière que l’enseignement.

Médersa Al Husseiniya Al Sughra

Elle est fondée quelques années après l’avènement du bey Hussein Ier au pouvoir. Ce dernier construit un mausolée, une école élémentaire coranique (kouttab) et cette médersa près de Bab Jedid.Les travaux de construction débutent en 1708 pour se terminer deux ans plus tard. On l’appelle « Petite médersa husseinite » par opposition à la médersa Al Husseiniya Al Kubra ou « Grande médersa husseinite » bâtie par Ali II Bey.Le bâtiment se trouve au numéro 60 de la rue Tourbet El Bey, près du petit mausolée de la dynastie husseinite connu sous le nom de Tourbet El Fellari.


Médersa Al Jassoussia

Elle tire son nom du saint Abi Abdallah Al Jassous (أبي عبدالله الجاسوس).Elle est située près du mausolée de Sidi Abou El Ghaith El Kachech (سيدي أبو الغيث القشاش), le cheikh des Andalous de Tunis, dans le souk El Blat.Elle est plutôt connue sous le nom de médersa Al Dassoussia puisque le mot Al Jassous, qui signifie « espion », se dit dassous en dialecte tunisois. Cette appellation apparaît en 1876 (1293 de l’hégire).

Médersa Al Khaldounia

La médersa Al Khaldounia ou simplement Khaldounia (الخلدونية) est la première école moderne de Tunisie fondée le 22 décembre 1896 à Tunis.Laïque, gratuite et publique, elle constitue, en tant que première association tunisienne dont les membres et le président sont élus, l’exemple précurseur d’une organisation démocratique. Elle publie aussi une revue, en français et en arabe, destinée à faciliter les échanges franco-tunisiens.

Médersa Asfouria

La médersa Asfouria (arabe : المدرسة العصفورية) est l’une des médersas de la médina de Tunis. Elle est construite sous le règne des Hafsides.Elle est située dans une impasse au niveau du souk El Attarine, entre la médersa El Khaldounia et la médersa Hamzia, formant ainsi un complexe éducatif avec ces dernières.Elle n’est éloignée que de quelques mètres de la mosquée Zitouna.Elle tire son nom du savant Ibn Asfour El Ichbili (ar), originaire de Séville, qui y a enseigné.Parmi ses savants connus, outre Ibn Asfour El Ichbili, on peut citer le cheikh Salah El Cherif avant qu’il ne parte à Damas et le poète Mohammed Taher Battikh.


Médersa Andaloussiya

La médersa Andaloussiya (arabe : المدرسة الأندلسية), également connue sous le nom de médersa El Younsiya, est l’une des médersas de la médina de Tunis. Certains l’appellent médersa Sidi El Ajmi puisqu’elle est proche de la zaouïa de ce saint.Elle est construite pendant la période ottomane.La médersa est située dans la rue Errakah où se trouve également le mausolée du saint Abi Ahmed Mohamed Younes, connu sous le nom de Sidi Younes dans la médina. Elle se situe dans le quartier juif de Tunis, appelé Hara .


Médersa Bir Lahjar

Elle est édifiée sous le règne du bey husseinite Ali Ier Pacha.située au numéro 40 de la rue du Pacha.
Ali Ier Pacha fait édifier plusieurs médersas au cours des dernières années de son règne, dont la médersa El Bachia (1752) puis la médersa El Achouria (1756). Au cours de cette même année 1756, Ali Pacha ordonne l’édification de la médersa Bir Lahjar dont les travaux sont terminés en 1757, soit après sa mort.
Cette médersa abrite seize chambres affectées aux étudiants de rite malikite originaires de l’intérieur du pays.Ali Pacha a instituté 25 biens immobiliers et fonciers en habous au profit de la médersa, dont cinq fondouks ou oukalas, un entrepôt, trois boutiques, une maison, seize terrains agricoles et une usine de briques.

 

Médersa de la zaouïa El Bokria
Médersa de la zaouïa Sidi El Bahi
Médersa de Sidi Ali Chiha
Médersa de Sidi Yahia
Médersa du caïd Mourad
Médersa du cheikh Belkhir
Médersa Ech Chamaiya
Médersa El Achouria
Médersa El Bachia
Médersa El Béchiria
Médersa El Doghria
Médersa El Kacemia
Médersa El Maghribia
Médersa El Mettichia
Médersa El Mountaciriya
Médersa El Tawfikia
Médersa El Unqiya
Médersa El Yusefiya
Médersa Ennakhla
Médersa Hamzia
Médersa Ibn Tafargine
Médersa Marjania
Médersa Mouradiyya
Médersa Saheb Ettabaâ
Médersa Salhia
Médersa Slimania
Médersa des Teinturiers

Commentaires
Loading...