Now Reading
Niveau scolaire en baisse : A qui la faute ?

Niveau scolaire en baisse : A qui la faute ?

Niveau scolaire en baisse : A qui la faute ?

 

Chiffre du jour : 67% des enfants tunisiens de 15 ans n’ont pas su résoudre le problème de mathématiques proposé au test international PISA (« Programme international pour le suivi des acquis des élèves ») mené auprès élèves des pays de l’OCDE

La Tunisie est classée avant dernière juste avant le Qatar sur 65 pays ayant participé à cette étude.

Alarmant ? Inquiétant ? C’est le moins qu’on puisse dire.

L’enjeu est capital parce que si le niveau scolaire ne réussit pas à redresser rapidement la barre, c’est tout le pays qui en subira les conséquences plus tard.

Le doute n’est plus permis : le niveau scolaire est en baisse et tous les indicateurs sont au rouge pour nous le prouver.

Qui blâmer ? Le ministère de l’éducation ? Les professeurs ou les élèves ?

Du côté des professeurs, nous pouvons pointer du doigt  la formation insuffisante, le manque de motivation, l’attitude très stricte ou très souple, le non-remplacement en cas d’absence : Une réalité.

Du côté des élèves, nous pouvons critiquer la chute du travail personnel, l’indiscipline, l’envie de surfer sur le web plutôt que de faire des exercices qu’on leur demande à l’école: Une réalité.

Neji Jalloul ? Aucun ministre n’a de prise directe sur qui se fait dans les classes : Un fait.

 Alors remontons la pente ensemble et redonnons vie à cette discipline.

Il est clair que le temps presse et qu’il faut trouver une solution à ce problème.

Enseignants et inspecteurs devraient réfléchir collectivement sur le problème de la pédagogie.

L’Etat doit assurer un système efficace pour les plus démunis afin de rendre leur scolarisation plus accessible et dense.

Les parents doivent être présents pour imposer et contrôler le travail des enfants.

Modifier en profondeur le système scolaire et développer une pédagogie innovante basée sur une plus grande autonomie des élèves semble urgent : les impliquer davantage dans le cours, ne plus leur exiger de prendre des notes et écouter religieusement l’enseignant.

Même si nous n’avons jamais vraiment fait partie du peloton de tête en matière de scolarisation, être classés avant-derniers en mathématiques est inconcevable.

N’est-ce pas Ibn Khaldoun qui a écrit dans la Muqqadima  « C’est par l’art du calcul qu’il faut commencer l’école, car il forme des têtes bien faites, capables de raisonner juste. Au point que la contestation leur devient une seconde nature.»

 Alors remontons la pente ensemble et redonnons vie à cette discipline.

©EC

http://Le%20confinement%20c’est%20un%20changement%20entre%20le%20premier%20et%20les%20jours%20suivant.%20 22 0
http://Tous%20les%20chiffres%20importants%20que%20vous%20devriez%20connaître%20🇹🇳 14 1
http://Corona,%20Corona,%20Corona,%20on%20entend%20plus%20que%20cela%20tous%20les%20jours%20et%20à%20toutes%20les%20heures.%20🦠%20❌⁣ 2 0
#healthy%20#food%20#wecook%20#weposttunisia🇹🇳 13 0
http://Coronavirus.%20Les%20humains%20sont%20confinés,%20la%20nature%20reprend%20ses%20droits. 35 0

Facebook Comments

What's Your Reaction?
We laugh
0
We Like
0
We love
0
We smile
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2020 Wepost Magazine. All Rights Reserved Made with Love By WEBI STUDIO.

Scroll To Top