Jlassi, origine et histoire de ce nom berbère

0 7 269
La naissance d’une tribu:

Les Jlassi ou Zlass (en arabe : الجلاص أو الزّلاص) sont une confédération tribale tunisienne. On dit que le 1er Jelassi a eu 3 fils: Idir, Khelifa et Sened, qui se sont installés dans les délégations de Chrarda, Bouhajla, Haffouz, Kairouan, Sousse et Zaghouan.

Cette tribu forme avant l’avènement de la République, une alliance de sécurité pour la majeure partie des populations vivant dans la vaste région de Kairouan.

La langue parlée par ces tribus est majoritairement l’arabe de par l’influence des Aghlabides dès le VIIIe siècle.. Certaines tribus des Aouled Khelifa, établies dans les villages de Takrouna, Jradou et Zriba, utilisent encore la langue berbère.

Notes sur la régence de Tunis en 1828 :

“Cette tribu des Zlaas, d’une population d’environ 10 000 à 12 000 âmes, peut mettre sur pied 400 cavaliers. Ils sont stables, à l’exception toutefois des Ouled Jdir, qui passent l’été à Bahiret Jina (ou Jehena), et qui descendent l’hiver à l’ouest de Sfax. Les Zlaas appartiennent aux deux ordres religieux de Sidi Abderraham et de Sidi Abelkader, dont les chefs résident au Kef. Chaque fraction, à l’exception toutefois des Ouled Khelifa qui n’en ont point, possède une ou plusieurs zaouias particulières.”

L’histoire du nom:

Le nom est dérivé de deux mots d’origine berbère « zoka » en d’autres termes « a crié » et  « Las » dans le sens « éloignez-vous » et a donné ce nom selon la légende au cours des premières batailles entre les armées arabes et la tribu Jlass lors de l’invasion arabe de l’Afriquia.

 

L’histoire de Saint Gelasius:

On note aussi que les Jlass ont donné un pape à l’église de Rome. En effet, Saint Gelasius est un pape africain (Tunisien) qui a été élu pape en 492 à Rome. Doté d’une très forte personnalité, Il a eu entre autres supprimé le rite païen des Lupercales (Gélase qui fut le 49e pape et régna de 492 à 496. Également sanctifié, ce pape est vénéré pour avoir définitivement promulgué le canon des Livres Saints, précisément nommé décret gélasien. Gélase fut aussi celui qui définit l’autorité pontificale dans l’Eglise et face au pouvoir temporel. Gélase n’est connu que par quelques passages du Liber Pontificalis et de Denys le Petit.

 

6892-2l-tunisie-attaque-arabe-cavalic3a8re-sur-un-sqar-franc3a7ais

Commentaires
Loading...