Pourquoi le tunisien est un être si envieux ?

0 1 116

L’actualité tunisienne est une source d’inspiration inépuisable, et un évènement récent nous a fait réfléchir sur un sujet intarissable : la JALOUSIE . On en est venu à nous demander : « Pourquoi le tunisien est un être si envieux ? »

Au lecteur de Wepost Mag , nous vous invitons à faire vous-même un vrai effort et à vous poser réellement la question : quand votre jolie copine se marie avec un bon parti, sentez vous une pointe de jalousie ? Quand un ami hérite d’un bon travail au sein de l’entreprise familiale , ne vous dites pas que c’est trop facile pour lui ? Les exemples des petites jalousies du quotidien sont nombreux.

La jalousie fait certes partie de la psychologie et de la personnalité de tout être humain et pas seulement du tunisien. Mais vu qu’on est entre nous, force est de constater que les réactions ou remarques envieuses sont notables autour de nous.
Plus généralement, on dit même que le tunisien est hostile aux étrangers et aux personnes de couleur. On remarque même les critiques pour les personnes venant de telle ou telle ville, qui ont des réputations de personnes travailleuses et qui réussissent, et on entend encore parfois des vieilles expressions hostiles aux non-musulmans utilisées par les moins jeunes comme par des jeunes.

Ce post est un appel à l’ouverture d’esprit , à l’entraide et à la tolérance, pour une Tunisie qui en a besoin plus que jamais. Pour avancer ensemble, et ne pas nous déchirer entre nous. Faisons un réel effort, chacun d’entre nous, pour nous entourer et entourer les autres de positivité et d’échanges constructifs.

Le fait récent qui a inspiré la réflexion de la Rédaction est la descente en flèche et l’acharnement médiatique à l’encontre du Traiteur Gargouri qui a été mandaté pour assurer l’un des évènements marquants de ce début d’année avec l’arrivée du Président de la République française : le dîner d’Etat donné en son honneur. D’autant plus que les personnes qui ont critiqué n’étaient probablement pas présentes pour apprécier la qualité du menu et que de nombreux témoignages positifs d’invités, qui ont trouvé le menu bon et raffiné, ont été exprimés.

Nous sommes conscients de l’importance de toute critique constructive pour une personne ou pour une entreprise publique ou privée pour qu’elle puisse s’améliorer, mais nous restons convaincus que dans une critique il y a plusieurs manières de faire, si on ne veut pas détruire en quelques minutes la personne ou le travail incessant d’une entreprise, qui pour ce cas est citée comme exemple depuis des années pour son travail et qui emploie de nombreux tunisiens et les forme à l’excellence.

Alors nous nous sommes encore demandé, en étant sûr de ne pas avoir la réponse : pourquoi cet acharnement, et pourquoi le succès de cet acharnement ?

« Alech haka » ?

 

Feriel Mathlouthi

Commentaires
Loading...