Now Reading
Sousse- Bac 2019 : Le prof l’empêche de passer son examen parce qu’elle ressemble à un garçon

Sousse- Bac 2019 : Le prof l’empêche de passer son examen parce qu’elle ressemble à un garçon

Le meilleur et le pire se côtoient en Tunisie. Pendant la session de rattrapage du Baccalauréat 2019, une jeune bachelière, restée anonyme, a subi la discrimination  de la part de deux professeurs censés surveiller l’examen de mathématique.

Ça s’est passé au lycée de jeunes filles à Sousse, ils ont fait sortir l’élève de la salle car elle ressemblait à trop un garçon selon leurs « goûts ».

Une amie de la victime a partagé l’histoire sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont encouragé l’élève  à porter plainte contre ces profs. Voici le récit d’une discrimination sans nom:

Bonjour à tous,

Après avoir eu la permission de la personne concernée et qui ne veut dévoiler son nom que si nécessaire.Voici ce qui s’est passé mercredi dernier au cours de la session de rattrapage du baccalauréat au lycée de jeunes filles de Sousse:
Alors que mon amie était entrain de passer son examen de mathématiques, les deux professeurs qui étaient censés surveiller la classe ont commencé à rigoler et à se moquer d’elle.
Ne comprenant pas la raison de ce qui se passait, elle leur a posé la question. L’un des professeurs lui a clairement dit qu’il ne comprenait pas si elle était une femme ou un homme, mon amie lui a, donc, présenté son passeport qui précisait qu’il s’agissait bien d’une femme.

Cependant, le professeur n’a pas lâché prise. Il a appelé l’une des surveillantes du lycée, il lui a demandé d’emmener mon amie et de vérifier s’il s’agissait bel et bien d’une femme.
Vous pouvez deviner que tout cela a empêché mon amie de passer son examen de baccalauréat et que toute cette histoire relève de l’irréel, or cette histoire a bien eu lieu en présence de ses camarades de classe.

Mon amie n’a pas pu passer son examen parce qu’elle a les cheveux courts et qu’elle porte des vêtements un peu trop « masculin » au gout de ce professeur.
Je n’ai, malheureusement, que le témoignage de mon amie et nous ignorons l’identité de ces deux professeurs. J’ignore, également, si elle veut les poursuivre en justice ou si la justice sera de notre coté.

Mais ce dont je suis sure, c’est que nous vivons dans un pays ou l’avenir d’une personne dépend de ce qu’elle porte et de la façon dont elle se coiffe, un pays où un professeur se permet de juger et d’empêcher une personne de passer son examen parce qu’elle ne correspond pas à sa propre conception de la féminité.
A bon entendeur, point de salut!

 

http://Le%20confinement%20c’est%20un%20changement%20entre%20le%20premier%20et%20les%20jours%20suivant.%20 22 0
http://Tous%20les%20chiffres%20importants%20que%20vous%20devriez%20connaître%20🇹🇳 14 1
http://Corona,%20Corona,%20Corona,%20on%20entend%20plus%20que%20cela%20tous%20les%20jours%20et%20à%20toutes%20les%20heures.%20🦠%20❌⁣ 2 0
#healthy%20#food%20#wecook%20#weposttunisia🇹🇳 13 0
http://Coronavirus.%20Les%20humains%20sont%20confinés,%20la%20nature%20reprend%20ses%20droits. 35 0

Facebook Comments

What's Your Reaction?
We laugh
0
We Like
0
We love
0
We smile
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2020 Wepost Magazine. All Rights Reserved Made with Love By WEBI STUDIO.

Scroll To Top