Now Reading
Bureau : comment survivre en open space ?

Bureau : comment survivre en open space ?

Mis au point dans les années 50′ par les frères Schnelle, deux consultants allemands, l’open space a séduit les USA avant de conquérir l’Europe il y a une trentaine d’années, puis un peu plus tard, le monde entier. Aujourd’hui en Tunisie, la plus part des bureaux sont en open space. A l’origine c’est censé être un site de travail agréable ponctué de plantes vertes et pavé de bonnes intentions : en faisant tomber les cloisons entre les bureaux, on faisait tomber l’individualisme. Mais en réalité, c’est surtout devenu un moyen d’entasser les salariés. Le problème c’est que ce qui circule en open space, plus que les idées, ce sont surtout les bruits, les odeurs, d’où un surnom qu’on peut lui donner : « open stress » ! Wepost vous livre tous les secrets et astuces pour s’en sortir une fois que vous avez atterri dans cette arène. 

1) Isoler ses oreilles

 

1

 

L’open space a la réputation de faciliter le travail en équipe, le débat participatif et la positive attitude. On vend toujours l’open space comme un concept jeune et fun, où on peut travailler, s’amuser, tutoyer ses collègues et patrons… En réalité, il n’est pas si simple de se concentrer dans une cacophonie ambiante : entre Karim ton collègue hyper stressé qui tapote à longueur de journée son stylo sur le bureau (ou son pied sur la chaise), Najla la secrétaire qui machouille frénétiquement son chewing gum (dans le pire des cas son loubene), Lamia et son téléphone qui sonne chaque 5 minute avec en bonus la super sonnerie du nouveau tube de Hssen Eddik, mais aussi Mohamed et Mounir qui commentent le derby de la veille, on peut très vite être perdu et surtout si on est nouveau !

La solution : isoler ses oreilles à l’aide de boules Quiès ou d’un casque. Attention quand même à ne pas mettre trop fort la musique pour ne pas, vous aussi, devenir un élément perturbateur. Si vous avez opté pour les boules Quiès, vérifiez quand même que votre boss n’est pas en train de vous parler pendant que vous avez le regard fixé sur votre écran !

2) Choisir une place stratégique

 

2

L’autre tactique pour être tranquille en open space c’est d’y choisir sa place. Après il faudra peut être soudoyer le boss en lui apportant de délicieux gâteaux faits maison (ou autre) pour qu’il vous laisse choisir votre place… En gros, un peu de 9offa et c’est dans la poche ! La meilleure place : dans le fond, près du chauffage, avec le mur dans le dos ! C’est le meilleur endroit pour protéger votre intimité informatique des regards trop curieux. Comme ça, s’il vous arrive de vous connecter  sur Facebook même pour 1 min 25 secondes, Naoufel le super 9afef et 9awed du boulot ne remarquera même pas ! Autre place à proscrire : celle proche des toilettes (pour des raisons évidentes) .

3) Customiser son espace

1

 

Si, au pire, les bureaux à place stratégiques sont déjà pris (par des 9affeffa plus forts que vous), la seule solution est de personnaliser le vôtre ! Photos, plantes, tableaux en lièges, post-it, tiroirs… Pensez à customiser votre bureau pour vous y sentir plus à l’aise !

4) Se créer des moments de pause

 

1

 

Au bout d’un moment et même si toute l’équipe est super, l’open space peut quand même devenir pesant ! Pour cela, trouvez-vous des petits moments de pause au cours desquels vous pourrez vous ménagez un peu. Il faut profiter de tous les espaces de décompression, tous les moments de rupture, tels que la pause de midi. Manger seul de temps en temps pour sortir un peu du « tous ensemble », ça peut être une bonne idée.

5) Contrer les collègues « nabbara »

 

1

 

Il est vrai qu’avec les open spaces, on assiste à une libre circulation des idées et une facilité de travail en équipe, mais le problème c’est qu’on peut aussi assister à la libre circulation de la malveillance. Si vous quittez le bureau à 16h30, trente paires d’yeux vous épient, et cela, même si vous êtes arrivé à 7h30 du matin (et que personne n’était là)… Vous aurez même le droit à des commentaires du genre « chnowa kamalt el khedma ça y est ? ».

Solution : mettre une certaine distance entre vos collègues et vous, pour garder un minimum de respect et ne pas avoir droit à des remarques désobligeantes… Quoi que… En Tunisie, on aura toujours au moins un collègue nabbar dans le sang !

http://Le%20confinement%20c’est%20un%20changement%20entre%20le%20premier%20et%20les%20jours%20suivant.%20 22 0
http://Tous%20les%20chiffres%20importants%20que%20vous%20devriez%20connaître%20🇹🇳 14 1
http://Corona,%20Corona,%20Corona,%20on%20entend%20plus%20que%20cela%20tous%20les%20jours%20et%20à%20toutes%20les%20heures.%20🦠%20❌⁣ 2 0
#healthy%20#food%20#wecook%20#weposttunisia🇹🇳 13 0
http://Coronavirus.%20Les%20humains%20sont%20confinés,%20la%20nature%20reprend%20ses%20droits. 35 0

Facebook Comments

What's Your Reaction?
We laugh
0
We Like
0
We love
0
We smile
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2020 Wepost Magazine. All Rights Reserved Made with Love By WEBI STUDIO.

Scroll To Top