Tariq Ramadan reconnaît des relations sexuelles « consenties » avec les deux femmes l’accusant de viol

0 127

Le lundi 22 octobre 2018, L’islamologue Tariq Ramadan mis en examen pour le viol de deux femmes, est comparu devant les juges d’instruction. Niant en bloc tout ce qu’il lui a été attribué comme le rapport physique et la violence sexuelle, il change finalement sa version pour enfin reconnaître avoir eu avec elles des relations sexuelles « consenties ».

Selon son avocat Emmanuel Marsigny, les messages échangés entre l’accusé et les deux femmes notamment Henda Ayari et Christelle, démontrent que les parties civiles ont menti et que les relations sexuelles ont été parfaitement souhaitées, consenties et même par la suite de nouveau recherchées.

 

Commentaires
Loading...