Now Reading
Tunisie Covid-19 : Les gens commencent à sortir dans les rues pour réclamer de l’aide

Tunisie Covid-19 : Les gens commencent à sortir dans les rues pour réclamer de l’aide

Depuis dimanche 22 mars 2020, le confinement total a commencé en Tunisie. Certes, cette mesure drastique a été prise pour la sécurité sanitaire de la population, mais qui dit confinement dit arrêt de travail pour un bon nombre de personnes. 

Malheureusement, tout le monde ne bénéficie pas du luxe du télétravail, une grande partie de la population tunisienne travaille au jour le jour. Avec les commerces fermés et les activités suspendues, plusieurs personnes n’ont pas de source de revenu est cela pose une énorme problématique : comment payer les charges quand on n’a pas d’argent ? 

Selon quelques statistiques, qu’il faut rappeler d’ailleurs, deux millions de familles tunisienne sont endettées, 6 tunisiens sur 10 ont recours au rouge pour vivre, 2 ménages sur 3 sont obligés de s’endetter et enfin la la pauvreté touche 40% de la population, alors nous arrivons à cette conclusion réaliste et si moche à la fois : et si c’était la faim et la colère qui finiront par avoir notre peau et non pas le coronavirus. 

Des citoyens n’arrivent plus à vivre dans ces conditions, et afin de partager leur colère et leur mécontentement, des protestations à Mnihla ont eu lieu hier lundi 30 mars 2020, le mot d’ordre : des aides de l’état. 

Publiée par Marwan Jlassi sur Lundi 30 mars 2020

«Le coronavirus est mieux, on meurt de faim. Laissez-nous travailler, au moins on aura de quoi manger»,ont affirmé plusieurs personnes,«on veut juste donner à manger à nos enfants, nous avons même pas d’argent pour payer le loyer !» Des cris d’alerte qui sont mis sous silence, et si le gouvernement s’était focalisé sur un problème majeur (le virus) et en aurait oublié un autre ?  « Ils ne peuvent pas comprendre, ils ont un salaire à la fin du mois, ils ne meurent pas de faim ».

Plusieurs témoignages sonnent l’alarme de détresse, les cas contaminés se multiplient, mais la famine, la colère et la peur aussi. Les forces de l’ordre ont essayé de contenter les manifestants en proclamant que «le ministre parlera à la télévision, il vous expliquera comment recevoir les aides» mais rien n’y fait les habitants estiment que des aides ne parviennent pas et le manque de «tout» commence à peser. 

Publiée par Marwan Jlassi sur Lundi 30 mars 2020

Tous ces appels à l’aide ont été heureusement entendus par des citoyens solidaires et des associations qui veulent être le changement que le gouvernement n’est pas.          Sur Instagram, les appels de dons se sont multipliés pour pouvoir subvenir aux besoins des plus démunis. Cet appel commence à être pris au sérieux par les différentes associations humanitaires qui commencent à se mobiliser par un appel à la collecte de fond à titre d’exemple #AFREECAN qui est toujours présente

Soyons solidaires et essayons de fournir l’aide que l’état n’arrive semble-il pas à offrir. 

© Nour KAOUACH

http://Le%20confinement%20c’est%20un%20changement%20entre%20le%20premier%20et%20les%20jours%20suivant.%20 22 0
http://Tous%20les%20chiffres%20importants%20que%20vous%20devriez%20connaître%20🇹🇳 14 1
http://Corona,%20Corona,%20Corona,%20on%20entend%20plus%20que%20cela%20tous%20les%20jours%20et%20à%20toutes%20les%20heures.%20🦠%20❌⁣ 2 0
#healthy%20#food%20#wecook%20#weposttunisia🇹🇳 13 0
http://Coronavirus.%20Les%20humains%20sont%20confinés,%20la%20nature%20reprend%20ses%20droits. 35 0

Facebook Comments

What's Your Reaction?
We laugh
28
We Like
1
We love
0
We smile
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2020 Wepost Magazine. All Rights Reserved Made with Love By WEBI STUDIO.

Scroll To Top