Now Reading
Un citoyen tunisien raconte sa mésaventure à Ghar Melh : risque de noyade et mauvais traitement

Un citoyen tunisien raconte sa mésaventure à Ghar Melh : risque de noyade et mauvais traitement

Une famille Tunisienne a frôlé la noyade après avoir passé la journée à Ghar El Melh

Le concept étant de les transporter les vacanciers de la rive à des plages lointaines en effectuant deux voyages (aller-retour). La famille voulant rentrer, il n’y avait aucun bateau disponible. Plan B : Il étaient 25 personnes à bord d’un hors bord de 6 mètres qui a commencé à prendre l’eau. Aucune mesure de sécurité, pas de gilets de sauvetage et encore moins de l’assistance.

Une journée de MER.. à coucou beach
Ce matin j’ai pris un jour de congé pour emmener mes enfants et leurs conjoints à la plage.
On m’a tellement vanté la plage de coucou beach que nous étions tentés d’aller voir.
Mal nous en a pris
Arrivés à 12 h à Ghar el Melh il a fallu attendre 90 mn pour trouver un bateau qui a bien voulu nous emmener…
Sur place, la mer était trouble la plage remplie d’algues et de carcasses de poissons morts
Le déjeuner était simplement très moyen, le service bien en deçà de notre attente…
L’eau n’invitait pas à la baignade…
A 17h nous décidâmes de rentrer sauf qu’il n’y avait pas de bateau de retour…
On nous conseille alors de marcher jusqu’au « Boughaz» … 2 km à pied avec bébé glacières couffins etc…
Sur la route nous avons croisé 3 bateaux, aucun n’a voulu nous prendre même au prix fort soit disant que n’avions pas déjeuné dans leur restaurant…
A la fin de ce périple nous avons attendu le bateau de la dernière chance qui afini par arriver mais nous annonce que c’est son dernier voyage et que l’on pouvait s’entasser à 25 sur un hors bord de 6 m…
Au bout de quelques longueurs la barque prend l’eau et commence à couler… avec un bébé de 20 mois et 10 enfant de moins de 10 ans à bord, je vous laisse imaginer la panique à bord …
Le commandant du bateau a été le premier à plonger …
Fort heureusement l’eau n’était pas trop profonde et on avait pied…
Un jet ski qui passait par là à eu la gentillesse de sauver le bébé et la mère pour les ramener sur la terre ferme…
On s’est débrouillés pour rejoindre le rivage diminué de quelques téléphones portables cameras, affaires personnelles, papiers …
On a fini cette belle journée au poste de la garde nationale maritime pour un procès verbal de 20 h à 23 h ou on appris que les restaurateurs de coucou beach squattent illégalement ces beaux rivages sans aucune autorisation légitime de vendre de la nourriture et encore moins de transporter des passagers par voie maritime sans même un gilet de sauvetage et sans assurance…
Pour bien couronner le tout, arrivé à bizerte le pont était levé…

 

http://Le%20confinement%20c’est%20un%20changement%20entre%20le%20premier%20et%20les%20jours%20suivant.%20 22 0
http://Tous%20les%20chiffres%20importants%20que%20vous%20devriez%20connaître%20🇹🇳 14 1
http://Corona,%20Corona,%20Corona,%20on%20entend%20plus%20que%20cela%20tous%20les%20jours%20et%20à%20toutes%20les%20heures.%20🦠%20❌⁣ 2 0
#healthy%20#food%20#wecook%20#weposttunisia🇹🇳 13 0
http://Coronavirus.%20Les%20humains%20sont%20confinés,%20la%20nature%20reprend%20ses%20droits. 35 0

Facebook Comments

What's Your Reaction?
We laugh
0
We Like
0
We love
0
We smile
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2020 Wepost Magazine. All Rights Reserved Made with Love By WEBI STUDIO.

Scroll To Top