Now Reading
10 motifs de rupture récurrents en Tunisie

10 motifs de rupture récurrents en Tunisie

Un simple « je t’aime » ne suffit plus pour conquérir le cœur de nos chers Tunisiens. Cette marque de tendresse peut même être la raison de leur départ inexpliqué. Selon eux, si la relation ne marche pas, c’est parce que les femmes sont compliquées ou ne jurent que par l’argent. Pour les contredire, voici le florilège de leurs motivations à prendre la fuite.

  • « Je ne suis pas encore prêt à m’engager » :

Traduction : « Je n’ai pas encore ouvert mon propre restaurant, construit ma propre villa avec vue sur mer à Gammarth et acheté ma collection de voitures de luxe. Je dois aussi économiser 50 000 DT pour célébrer le mariage et acheter une parure en diamants ».

A tous les mecs, arrêtez de rêver en grand ou bien de croire que les femmes sont vénales. Ce que l’on cherche, c’est la simplicité et la complicité car la solution de facilité est celle d’épouser un vieux riche emprunté à une vieille morue inutile qui raffole des petits jeunes !

  • « Je cherche une fille de bonne famille ” :

Profil recherché d’une « bent aayla »: Femme à tout faire belle, jeune, sexy, vierge, diplômée en Droit ou en Médecine et issue d’une grande famille tunisienne. Compétences requises : ménage, cuisine, repassage, lessive,… Permis B exigé.

Bien qu’il y ait un chauffeur et une femme de ménage en permanence, il est impératif de passer pour Wonder Woman devant sa belle-mère. Donc les filles, si vous êtes tout simplement géniales, passez votre chemin car c’est la rupture assurée !

  • « Ma mère ne voudra jamais de toi » :

La mamma, le plus grand obstacle du couple ! Sacrifier son corps et mettre au monde une merveille est une responsabilité énorme. Après l’avoir chouchouté et vu grandir, comment léguer sa fortune à n’importe qui ? Dur dur de convaincre ces mamans poules.

  • « Tu es une fêtarde » :

Quand on voit les sommes extravagantes que les hommes mettent en soirée pour s’afficher avec la plus belle fille de la capitale, il est difficile de croire que même elles sont plaquées à leur tour. Elles consacrent tout leur temps et leur budget à prendre soin d’elles pour être sous les feux de la rampe à La Closerie, au Spoon, au Bungalow ou au Sindbad. Mais dix ans après, elles sont toujours aussi « sahara », célibataires et fidèles à leur botox.

  • « Tu n’es pas vierge » :

Trou story. Après avoir couché 357 fois avec sa copine, le Tunisien peut avoir le culot de rompre lorsque la relation devient sérieuse. Pourquoi ? Il paraît que l’honneur de sa famille passe avant l’amour. Oui mais après avoir couché avec toutes les filles de son pays, il fait comment ? Il change d’orientation sexuelle ?

  • « Ta famille est clubiste, la mienne est espérantiste » :

Même le foot devient un motif de rupture en Tunisie. Pour s’engager dans une vie à deux, il faut savoir marquer des points avec sa belle-famille. Taraji wela lefriki, choisissez bien votre équipe, enfilez votre maillot et à l’attaque les filles !

  • « T’es trop célèbre sur Facebook » :

La popularité attire les hommes. Mais suffit-il d’avoir 5000 amis et plus de 10 000 abonnés sur Facebook pour les garder ? La réponse est non. « Ça fait 30 secondes que tu ne me réponds plus, maa chkoun tehki ? », « Chbik lebsa haka fel taswira ? », « C’est qui Abdelaziz Belkhodja ? Pourquoi il te laisse tout le temps des commentaires et met des J’aime sur tes photos ? Tu me trompes, c’est ça ? » La jalousie et la possessivité croissent en fonction du nombre de J’aime cumulés jusqu’à devenir toxiques et la raison évidente de la rupture.

  • « On reste amis » :

Et pas que sur Facebook ! Si vous êtes belle, riche, cultivée, expérimentée et que vous conduisez la nouvelle Porsche Carrera 911 Turbo, ne vous étonnez pas de finir « bayra ». La réussite sociale est le meilleur moyen pour se faire plein d’amis de sexe masculin.

  • « Tu habites trop loin » :

Si vous habitez Marsa Plage et que votre copain habite Marsa Cube, la distance peut poser problème dans votre vie à deux. Le prix du litre d’essence est à 1,650 DT. Et même Skype ne peut sauver votre couple !

  • « Tu es trop bien pour moi » :

« Tu es gentille, cultivée w bent aayla, je ne suis pas assez bien pour toi. Je n’ai que 25 ans, je veux encore profiter de la vie ». Toutes les raisons sont bonnes pour prendre la fuite. Mais ne vous inquiétez pas les filles, ils finiront toujours par revenir un jour ou l’autre. Et sachez que le choix de la femme de leur vie se fait arbitrairement alors croisez les doigts et continuez à croire au destin !

©Sarra Mejeri

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top