Now Reading
2016 : Retour sur sur une année marquante

2016 : Retour sur sur une année marquante

L’année 2016 a connu de nombreux bouleversements. Voici la liste non exhaustive des faits les plus marquants:

1. Mort de David Bowie : la pop star a rejoint les étoiles

David Bowie meurt le 10 janvier des suites d’un cancer du foie, à l’âge de 69 ans. Très discret, le chanteur anglais n’a jamais évoqué sa maladie publiquement. Pourtant, il s’est battu contre ce fardeau pendant 18 mois. Quelques semaines avant sa mort, l’artiste de légende dévoile le clip « Lazarus », l’un des titres de son dernier album “Blackstar”. Allongé sur un lit d’hôpital, la vedette met en scène sa résurrection. Une vidéo étrange aux allures de testament.

2. Attentat de Nice : le jour où la fête a tourné au cauchemar

14 juillet : une date qui n’est pas choisie au hasard. Sur la Promenade des anglais, à Nice, un camion de 19 tonnes déboule dans la foule et laisse 86 corps sur son passage. Des hommes des femmes, des enfants, des chrétiens, des athées, des musulmans… Sur fond de sirènes, les rescapés se cachent où ils peuvent pour éviter le pire. En 4 minutes et 17 secondes, une fête nationale devient une terreur nationale.

3. Usa : le retour des tensions raciales

Les meurtres d’Afro-américains causés par des policiers se sont poursuivis cette année. Alton Sterling le 5 juillet, Philando Castile le 6 juillet, Keith Lamont Scott le 20 septembre ou encore Alfred Olang le 28 septembre… Ces violences faites aux Noirs déclenchent les indignations d’une partie de la population ainsi que de nombreuses manifestations au sein du pays. Pour venger la communauté noire, un homme tue huit policiers à Dallas et Baton Rouge, le 18 juillet. Cet enchaînement de violences souligne des tensions raciales encore très présentes Outre-Atlantique.

4. Donald Trump, élu président des États-Unis

Un cataclysme politique à l’échelle mondiale. Le 9 novembre 2016, contre toute attente, Donald Trump est élu 45e président des États-Unis. L’homme d’affaires remporte 290 électeurs contre 228 pour Hillary Clinton. Une ascension pour le lauréat qui a démarré sa course à la présidentielle raillé par les médias et sur les réseaux sociaux. Dépourvu d’expérience politique, le milliardaire a principalement fondé sa campagne sur la volonté d’interdire tout accès aux musulmans sur le territoire américain, ainsi que sur un sexisme affirmé. Suite à cette élection, des manifestations se sont multipliées à travers le pays.

5. La chute d’Alep

Bombardements, destructions, fuites des civils… En 2016, la Syrie n’en finit pas d’être ravagée. Le 15 novembre, les forces de Bachar-Al-Assad lancent une offensive sur Alep, au nord-ouest du pays. Pour reprendre les territoires tenus par les rebelles, les forces pro-régime détruisent la ville dont une vingtaine d’hôpitaux. Ces opérations dévastatrices entraînent l’évacuation de milliers de civils, encerclés par les bombes. Depuis mars 2011, le conflit en Syrie a fait plus de 310 000 morts.

6. Mort de Fidel Castro, le père de la Révolution cubaine

Fidel Castro décède le 25 novembre, à la Havane à l’âge de 90 ans. En 1959, le leader anti-impérialiste renverse le gouvernement de Batista, accompagné du Che Guevara. Le révolutionnaire prend alors le pouvoir pendant 47 ans. Son frère Raùl lui succède. Epuisé par la maladie, l’ancien chef d’Etat n’apparaît plus que très rarement en public. Son décès crée néanmoins la stupéfaction car toute une page se tourne. Les Cubains lui rendent hommage en criant des slogans, drapeaux levés. Aux Etats-Unis, bête noire de Cuba, Barack Obama dénonce un “dictateur brutal qui a opprimé son propre peuple”. Quelles que soient les réactions – divergentes – celles-ci témoignent du rôle essentiel que Fidel Castro a joué dans l’Histoire de son pays.

7.Mort de George Michael : c’était son dernier Noël

L’interprète de “Last Christmas” nous a quittés le 25 décembre. C’est à son domicile que George Michael a été retrouvé mort d’une crise cardiaque, à 53 ans seulement. L’icône de la pop forme le duo “Wham!” avec son acolyte Andrew Ridgeley en 1981. Leur titre “Careless Whisper” sorti en 1984 demeure numéro 1 des charts pendant deux ans. Tout au long de sa carrière, le

chanteur britannique a vendu plus de 100 millions de disques à travers le chanteur britannique a vendu plus de 100 millions de disques à travers le monde. Plus d’une génération pleure aujourd’hui sa disparition.

8.Leicester, champion d’Angleterre :
Difficile de faire plus improbable. Une cote à 5 000 contre 1, un entraîneur qui n’a jamais remporté un titre de champion national en trente ans de carrière et un effectif dont les joueurs-clés sont loin d’être des stars. Pourtant, Leicester est devenu en mai 2016 champion d’Angleterre devant tous les clubs historiques de Premier League. De mémoire de bookmaker, c’est du jamais vu.
“On ressemble à une cave qui se bat contre des villas avec piscines” – Claudio Ranieri, entraîneur de Leicester
Pour réaliser l’ampleur de l’exploit, il faut rappeler que la Premier League est une chasse gardée des plus riches. Quatre clubs se sont partagés le titre sur les vingt saisons précédentes : Manchester City, Manchester United, Chelsea et Arsenal. Avec l’explosion des revenus liés aux droits télévisuels, les “Foxes” se présentaient avec un budget relativement conséquent (132 millions d’euros), mais trois fois inférieur aux quatre clubs précédemment cités. Symbole de ce pied-de-nez : l’attaquant Riyad Mahrez, acheté en janvier 2014 au Havre (Ligue 2 française) pour 500 000 euros.

9.L’Islande élimine l’Angleterre
Un petit pays de 320 000 habitants a fait sensation à travers l’Europe en juin. L’Islande, pour sa première participation à un Euro, se qualifie en huitièmes de finale, en terminant en tête de son groupe devant le Portugal, futur vainqueur. L’histoire était déjà belle, mais la suite est encore meilleure. En phase finale, le pays nordique élimine la nation qui a inventé le football, l’Angleterre (2-1).

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top