Now Reading
7 situations embarrassantes que connaissent les personnes toujours en retard

7 situations embarrassantes que connaissent les personnes toujours en retard

Etre à l’heure en Tunisie : une légende ? Franchement, c ’est plus difficile à faire qu’on ne le croit. Pas facile de calculer exactement le temps qu’on mettra à se préparer, à manger ou la durée d’un trajet…  Seulement en Tunisie , c’est presque une pathologie : les gens sont tout le temps en retard ! Quoiqu’ils fassent, quelle que soit l’heure à laquelle il partent, ils arrivent régulièrement à destination à la bourre… Si on ne se reconnait pas dans ce profil, on connait au moins quelqu’un qui est comme ça. Alors au lieu de faire la tête parce qu’ils sont arrivés trop tard, essayez de les comprendre ! Voici les 7 situations embarrassantes auxquelles les retardataires doivent constamment faire face. Et on est sur que vous avez tous connu une de ces situations ! 

1) Avancer son réveil d’une heure

Pour être sûr d’avoir le temps de partir de chez eux en ayant accompli toutes les choses nécessaires. Sauf qu’au bout de deux semaines, ils savent pertinemment que le réveil est en avance, c’est là qu’ils commencent à appuyer sur le bouton «snooze» tellement souvent qu’ils finissent par être encore plus en retard que d’habitude.

1

2) Être à court d’excuses supplémentaires

Et oui, les retards à répétition ne sont pas faciles à assumer ! Les retardataires en série doivent constamment déployer des trésors d’ingéniosité afin de trouver des excuses en béton : “karhabti ta7et panne”, “3amalt accident”, “mameti twafet” etc. Sauf qu’au bout d’un moment les gens vont se demander combien de grands-mères il a. Et on avoue, c’est pas facile de trouver des excuses. Le pire pour les retardataires en série, c’est quand ils avaient prévu d’utiliser les embouteillages comme excuse “wallah circulation 3alekher”, mais qu’ils tombent sur de vrais embouteillages qui les mettent encore plus en retard.

1

3) Toujours être réprimandé par son patron

En même temps, Si Faouzi, le big boss du retardataire en série, n’a pas si tort de se fâcher au bout d’un moment. Il ne faut pas le sous-estimer, il a bien compris que toutes ses excuses sont bidons. Le problème c’est que le jour où la grand-mère du retardataire meurt vraiment (“b3id el char”), Si Faouzi ne va pas le laisser s’absenter ! Donc un conseil à tous les retardataires : prenez note de toutes vos excuses sur un petit carnet histoire de ne pas tuer votre grand-mère chaque mois.

2

4) Être constamment en transpiration

Bah oui être un retardataire professionnel, c’est un sport… Il faut courir constamment toute la journée comme si notre vie en dépendait pour essayer d’arriver à l’heure… On ajoute à cela l’angoisse d’arriver en retard, et ça donne une bonne dose de sueur et d’essoufflement ! Pas mal pour commencer un rendez-vous non ?

1

5) Devoir mentir à ses amis

Quel retardataire en série n’a jamais reçu le FAMEUX message de leurs amis : “aya winek 3ad ?”, “ti tu viens quand ?”. Ce qu’ils doivent comprendre c’est que même s’il est encore chez lui en train de terminer le dernier épisode de sa série préférée, qu’il n’est pas encore habillé, ni lavé, il vous répondra toujours “hani jey(a) sur la route” ou “10 minutes max na5let” ! Autant savoir que leur perception des minutes n’est pas la même.

1

6) Ses amis lui mentent

Et oui, le retardataire en série n’est pas le seul à mentir ! Même ses amis le font ! En réalité, c’est une stratégie : dans la mesure où ils connaissent très bien sa propension à être toujours en retard, ils lui donnent un horaire bidon bien plus tôt, comme ça, le retardataire arrivent officiellement en retard, mais officieusement à l’heure. Le problème c’est  qu’il arrivera à l’heure une fois, deux fois, mais ensuite il comprendra la magouille.

1

7) Prendre l’avion

Vous avez tous remarqué que notre compagnie nationale Tunisair est toujours en retard ? C’est pour ça que c’est la compagnie préférée des retardataires en série. Le problème c’est quand l’avion n’a pas de retard et que le retardataire se retrouve à courir comme un fou dans l’aéroport pour chercher la salle d’embarquement, et qu’une fois arrivé il se retrouve à supporter le regard noir des passagers qui n’attendaient que lui pour que l’avion décolle ! Oupsss moment de gêne total !

1

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top