Now Reading
Abou El Kacem Chebbi, le poète de la liberté

Abou El Kacem Chebbi, le poète de la liberté

Abou El Kacem Chebbi est l’un des piliers de la poésie tunisienne. Jaques Berque l’a même surnommé le «Voltaire arabe». 

1

Né le 24 février 1909 à Tozeur, Chebbi voyage à travers la Tunisie très jeune avant d’entrer à la Zitouna où il étudie le Coran, la religion et la poésie mystique. Il continue en parallèle à écrire des poèmes et à fréquenter les cercles littéraires.

C’est en 1929 qu’il se fait remarquer lors d’une conférence sur l’imagination poétique chez les arabes, dans laquelle il critique la production poétique classique arabe, suscitant des réactions violentes à son encontre. Cette conférence était le début d’un mouvement de renouvellement de la poésie arabe.

Abou El Kacem Chebbi écrit sur des notions comme l’amour, la liberté, la beauté et la résistance.

Il est connu entre autre par son célèbre poème «La volonté de vivre» (إرادة الحياة), composé en 1933 et chanté par l’étoile de l’Orient Oum Kalthoum. Son recueil «Les chants de la vie» (أغاني الحياة) est l’une des œuvres de romantisme les plus célèbres de la poésie arabe moderne.

Parmi ses plus beaux poèmes on peut citer: “Ô Amour” (1924), Tounis al-Jamila” (1925), “L’éclat de la vérité” (1927) et “Le prophète méconnu” (1930).

Chebbi était non seulement un poète, mais aussi un militant. C’était un révolutionnaire qui appelait aux réformes et à la modernisation de l’enseignement et de l’institution Zitounienne.

A travers ses poèmes, il exprimait la volonté de son peuple de se libérer et de proclamer l’indépendance. Son fameux poème “Ya Ibn Ommi” (1929), mis en musique sous le titre « خلقت طليقا » et chanté par Fethia Khairi, est une hymne éternel à la liberté.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top