Now Reading
Ali Chouerreb , mythe du banditisme tunisien !

Ali Chouerreb , mythe du banditisme tunisien !

Ali Chwerreb est le bandit (f’sala) Tunisien le plus célèbre.Originaire de Bab Souika et plus exactement d’el 9ant’ra, Ali Chwerreb était un voyou violent, dangereux et souvent armé de couteau ou de lame Gilette.

D’après la légende, Ali Chwerreb est mort le 31 Décembre 1975 sur l’avenue Habib Bourguiba vers l’angle de la rue du Caire . Il serait tombé sur la nuque et heurté le trottoir suite à un coup de balai de Ben Brahim, weld el mellassine.

Une histoire connue de tous les Tunisois, partagé par le site Turess, ça s’est passé dans le  quartier populaire de Bab Souika et Halfaouine . Ali Chouerreb, un bagarreur qui ne fléchit jamais.

Il pourrait être tabassé toute une nuit, devant plus fort que lui, mais il finit par se relever pour reprendre les débats. Un jour et lors d’une brève discussion avec un mec connu de tous par sa force ils ont fait le pari d’ouvrir une grande porte antique d’un dépôt, à coups de poings. Ils voulaient montrer leur force et faire témoigner l’assistance de celui qui ouvrira le premier la porte. Mais ils ont échoué. Devant l’assistance chacun a essayé de ridiculiser l’autre. La suite est une bagarre qui a éclaté entre eux bien qu’ils étaient amis et se respectaient. Une bagarre entamée à Bab Souika a fini tard dans la soirée à Bab Saadoun.

C’est la mère d’Ali Chouerreb qui a quitté son domicile dans son sefsari pour arrêter les dégâts. La mère est venue mettre un terme à la bagarre grâce à l’intervention de quelques citoyens qui savaient l’influence qu’avait cette mère sur son fils et le respect que lui vouait ce dernier.

 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top