Now Reading
Banksy installe Steve Jobs dans la “jungle” de Calais

Banksy installe Steve Jobs dans la “jungle” de Calais

Banksy a livré un nouveau graffiti ce vendredi. Ni à Paris, ni à New York, mais plutôt au milieu de « La Jungle ». Celle de Calais. Sur un pan de mur de ce camp de migrants tristement célèbre, l’homme sans visage a dépeint celui d’un autre, connu de tous : Steve Jobs.

 

Le portrait du mythique fondateur d’Apple n’a pas été choisi au hasard. Il est un rappel des origines de l’un des entrepreneurs les plus connus au monde : fils de Syrien. Le graffeur a représenté Steve Jobs un sac-poubelle sur le dos, symbolisant l’état de détresse du migrant en plein périple, et un Mac première génération dans la main droite, comme pour illustrer la richesse que peuvent apporter ceux qui fuient la guerre.

stevejobs

Banksy a exceptionnellement accompagné son œuvre d’un commentaire:

 «  Nous pensons souvent que les migrations épuisent les ressources d’un pays mais Steve Jobs était le fils d’un migrant syrien. Apple est l’une des entreprises les plus profitables au monde, elle paie environ 7 millions de dollars annuels d’impôts – et elle n’existe que parce qu’ils ont accepté un jeune homme en provenance d’Homs  ».

Ce n’est pas la première œuvre que l’artiste offre à Calais, dont la cause des migrants est dernièrement devenue le principal sujet d’expression. En août, Banksy avait fait parler de lui via Dismaland, un parc d’attractions austère installé près de Bristol en Angleterre.

 

 

Source: lesoir.be

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top