Now Reading
Comment réussir sa vie en Tunisie

Comment réussir sa vie en Tunisie

Dans le monde professionnel comme dans la vie de tous les jours, nous avons affaire à deux types d’individus. Ceux qui vont jusqu’au bout et ceux qui passent à côté de tout. La clé du succès se trouve dans votre attitude. Alors inspirez-vous des 7 conseils suivants pour réussir dans votre vie professionnelle en Tunisie.

1-  Avoir un QI de 400 (w chouf w chouf) :

Hata ken jé Einstein 3ayech fi tounes, rahou 7rak lel talyen. Avec un taux de chômage de 30 % chez nos diplomés, étudier ne suffit plus aujourd’hui pour espérer vivre convenablement. Même ceux qui comptaient sur l’entreprise de papa pour faire avancer l’économie du pays, n’arrivent plus à joindre les deux bouts. On l’aime quand même notre Tunisie, et puis nous ne sommes pas tous des Einstein pour partir.

 

2- Bien s’habiller :

Ce point sonne comme une évidence… Mais ! Car oui, il y a un “mais”. Malgré les efforts que chacun met pour paraître convenable lors d’un entretien d’embauche, le climat et l’environnement tunisiens ne laissent pas de place à la classe ! Peu importe ce que l’on peut porter, signé ou bien imité, les poubelles non ramassées et les trottoirs non bétonnés, nuisent à l’image que l’on veut donner. kallek chnowa, winou etrottoir ???

 

3-Arriver à l’heure :

“Est-ce qu’il y a une heure de pointe à Tunis ? Ils travaillent les gens ici ?”, c’est la question que tous les Tunisiens se posent lorsqu’ils passent, cinq fois par semaine, leurs matinées et leurs soirées, coincés dans les embouteillages. Mettre quatre heures par jour pour faire La Marsa/Tunis juste pour aller au boulot. Avec toute cette attente, pourquoi ne pas opter pour un petit café à Paris et adieu le stress ? A toutes les institutions tunisiennes, et si vous modeliez un peu vos heures de sortie de bureau pour éviter les heures de pointe ?

4- Limiter les pauses-café :

Les cafés, c’est ce qui marche le plus en Tunisie. Et les plus malins d’entre nous l’ont bien compris. A 8h00, 10h00, 14h00, 16h00,… Chaque pause est une bonne raison de prendre un café. Calmez vos nerfs un peu ! Même le nombre de cafés qui ouvrent au mètre carré est aberrant. On se demande pourquoi il n’existe toujours pas de ministère spécialisé dans ce domaine ? Il faudrait instaurer des normes parce que lorsque l’on va au Lac ou à Ennasr, on compte en moyenne un café pour le bonheur de chaque réseau libyen installé en Tunisie.

5- Manger 5 fruits et légumes par jour :

Manger équilibré pour être au top de sa forme. Mais avec les prix qui flambent, 50 dinars par jour ne suffisent même plus pour entretenir el kraycha. Hata bel khodhra, el tounsi krib iwalli ivayess : selfie bel fakoussa ! snapchat jus de carottes ! #instakontfelmarché !

35115154-Young-Woman-Taking-a-Selfie-at-Vegetables-Market-Stock-Photo

6- Savoir communiquer :

Pourquoi le Tunisien a toujours besoin de gueuler pour se faire entendre ?

Même Siri n’a pas pu y répondre. Des idées ? À vos commentaires !

7- Arrêter l’hypocrisie au travail :

Le copinage au travail n’a jamais été bénéfique pour les entreprises tunisiennes. L’hypocrisie est un réel fléau. Même si l’ambiance semble chaleureuse, tout en restant professionnelle, les employés n’hésitent pas à s’entretuer pour gagner l’estime de leur supérieur hiérarchique. Votre patron peut en entendre des vertes et des pas mûres sur vous, même si tout ce qui est dit est absolument faux. Les chasseurs de tête mettent tout en oeuvre pour instaurer un climat serein au sein des locaux avec un casting minutieux, mais le Tunisien est connu pour sourire par devant et flinguer son collègue par derrière. La concurrence doit exister pour évoluer dans son travail, mais pas au sein de sa boite et encore moins dans des départements différents.

©HBO

©Sarra Mejeri

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top