Now Reading
Daech nous entraîne dans le terrorisme de masse 

Daech nous entraîne dans le terrorisme de masse 

Chacun de nous a son propre avis et exprime son opinion sur le phénomène terroriste qui sévit ces dernières années et qui s’est accentué durant cette dernière période. Toutefois l’analyse profonde et sérieuse concernant ce phénomène n’est pas donnée à tout un chacun. Il serait donc plus judicieux et plus pertinent de se référer aux analyses et aux lectures des experts connus et reconnus pour leur expérience et leur maîtrise des enjeux liés à cette  menace globale . 

Pour élucider les tenants et les aboutissants de la logique et de la stratégie de Daech, nous nous sommes intéressés aux analyses pertinentes de François Heisbourg et de Gilles Kepel.
Le premier est un ancien diplomate et expert en matière de géostratégie , il préside l’IISS – International Institute of Strategic Studies – le think tank le plus important en matière de relations internationales et spécifiquement en matière d’étude des conflits politico-militaires, basé à Londres. Il préside aussi le Centre de politique de sécurité à Genève. Le second , Gilles Kepel est un politologue français arabophone, il est spécialiste de l’Islam et du monde arabe contemporain. Il a conduit plusieurs études sur l’évolution de l’islamisme dans le monde arabe et en France. Il est notamment l’auteur du livre “Les Banlieues de l’Islam” paru déjà en 1987 ou encore “Banlieue de la République” en 2012 et “Passion arabe” en 2013 .

François Heisbourg et Gilles Kepel sont unanimes, Daech nous a fait entré dans l’ère du terrorisme de masse. Heisbourg, dans une interview accordée cette semaine au magazine Challanges, déclare “Nous entrons dans un terrorisme de masse indiscriminé”. Sur TV5, le vendredi 13 novembre, quelques heures seulement avant les attentats de Paris, il évoque le terme d’hyperterrorime. Pour lui, la riposte militaire ne suffira pas, les services de renseignement doivent avoir plus de moyens afin d’être plus efficaces. Et surtout, il faut assécher les ressources financières de Daech à savoir : la contrebande pétrolière, les gisements de phosphate et les impôts directs qu’ils prélèvent sur les territoires qu’ils contrôlent. Il serait plus judicieux ici de parler de racket car c’est une organisation terroriste et non un État. François Heisbourg insiste sur la réactivité des institutions. Véritable point faible qui profite au terrorisme, la lourdeur de l’appareil d’État reste le plus sérieux handicap face aux nouvelles menaces.

Gilles Kepel nous apprend plus sur cette catégorie de terroristes qui compose Daech. Nous sommes face à la troisième génération djihadiste. La première fut celle qui est parti combattre l’URSS en Afghanistan en 1979, financée par l’Arabie saoudite et entraînée par la CIA au Pakistan, à l’époque sous la dictature islamiste du général Zia-ul-Haq. La seconde génération était celle d’al Qaïda , obsédée par la destruction des États-Unis, leur allié lors de la première guerre d’Afghanistan. Certes, il y a eu le 11 septembre mais leur objectif échoue. Avec Daech , on arrive à la troisième génération djihadiste qui ouvre une nouvelle page dans la stratégie de la terreur. La priorité dans leur champ de vision n’est plus l’Amérique. La cible est désormais l’Europe considérée comme le ventre mou de l’Occident en y provoquant une guerre civile et ce en récupérant la population mal intégrée, en la radicalisant afin de concrétiser ce projet.

Pour tout comprendre sur la stratégie de Daech, les carences étatiques qui profitent au terrorisme et l’équation sécurité et préservation des libertés individuelles, il serait intéressant de bien regarder cette vidéo de l’émission d’Arte 28 minutes où Gilles Kepel était l’invité de la première partie. Dans la seconde partie, Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement de sécurité à la DGSE et Thibault de Montbrial, avocat pénaliste et fondateur du Centre d’analyse du terrorisme évoquent pertinemment ces thèmes .

https://www.youtube.com/watch?v=hllQc1nJ_Ag&feature=youtu.be

©Chedly Mamoghli

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top