Now Reading
Divorce en Tunisie : Les Tunisiens fâchés avec le mariage

Divorce en Tunisie : Les Tunisiens fâchés avec le mariage

Durant les dernières années, on a assisté à une augmentation sensible des demandes de divorce en Tunisie. Le taux de divorce atteint des proportions alarmantes avec 12 000 cas en 2014 seul. Plus inquiétant encore, la Tunisie se place au quatrième rang dans le classement mondial pour ce qui est du taux le plus élevé de divorce.

Selon l’institut National de la Statistique de Tunisie, 17% des mariages finissent par un divorce en Tunisie, soit un mariage sur six. Les problèmes financiers viennent en premier. Vient ensuite la violence conjugale, 22,7% la stérilité de l’un des partenaires et 13% l’adultère ou la mésentente sexuelle. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, plus de la moitié des divorces sont actuellement demandés par les femmes, contre moins de 6% en 1961.

Depuis plus de 50 ans, la femme tunisienne jouit d’un statut de plus en plus élevé dans la société et d’une émancipation qui lui a permis d’avoir une indépendance économique et sociale. Cependant, cette indépendance ne s’est pas accompagnée d’une évolution de la mentalité de l’homme tunisien et son regard envers la femme. Ce qui peut expliquer ce taux de divorce alarmant dans le pays.

L’une des causes les plus importantes de l’échec et la rupture d’un couple est le faite qu’une majorité de filles se marient pour les mauvaises raisons. La fille célibataire est généralement stigmatisée et condamnée par son entourage. Les jeunes filles voient alors dans le mariage une solution au manque d’indépendance imposé par leur famille mais elles échappent à l’autorité parentale pour se retrouver sous celle du mari. Le divorce devient alors inévitable.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top