Now Reading
Une femme tunisienne se fait interdire l’accès à une administration parce qu’elle portait une robe!

Une femme tunisienne se fait interdire l’accès à une administration parce qu’elle portait une robe!

Hier, lundi 12 Juin 2017, une internaute tunisienne poste un statut Facebook dans le but de dénoncer la discrimination qu’elle a vécu dans une administration à Carthage, durant ce mois de ramadan 2017.

 

 

On m’a interdit l’accès à une administration étatique à Carthage car ma robe arrivait à mes genoux, je dis bien à mes genoux! Une femme m’a alors violemment dit que je n’étais pas respectable!

La discrimination: le fait de distinguer et de traiter différemment (le plus souvent plus mal) quelqu’un ou un groupe par rapport au reste de la collectivité ou par rapport à une autre personne. 

Rappelons qu’au nom de la loi, cet acte n’est pas justifié.
En effet, l’article 6 de la constitution garantie la liberté de culte et de conscience, et l’article 21 de la constitution protège les droits et les libertés individuelles de chacun.


Le mois de Ramadan serait-il encore considéré comme un mois sacré, symbole d’unité? Ou une raison pour fracturer une société qui s’est toujours battu pour ses droits et ses libertés individuelles?

Ne banalisons pas l’intolérance!

 

 

©Yasmine Besbes

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top