Now Reading
Festival des grenades “Fruit du paradis” à Testour

Festival des grenades “Fruit du paradis” à Testour

En cet automne à la canicule finissante, la grenade a, comme de coutume, fait son apparition sur le bord des routes tunisiennes. Importé par les Phéniciens puis les Andalous, le célèbre fruit rouge suscite un intérêt grandissant, au-delà de ses bienfaits traditionnels.      

Cette année, l’ouverture de la récolte a fait l’objet d’un rendez-vous inédit, un “festival des grenades” qui s’est tenu de jeudi à dimanche à Testour.
Dans cette ville fondée par des réfugiés maures venus d’Espagne au XVIIe siècle, les curieux se sont pressés aux séances de dégustation et autres colloques scientifiques consacrés à ce fruit .

l’objectif principal de l’initiative: promouvoir le potentiel économique d’un produit longtemps négligé.”Avec ce festival, on veut essayer d’élargir notre production et nos perspectives de commercialisation à l’export”, déclare à l’AFP Kamel Abidi, directeur du comité d’orientation agricole de Testour.

Avec 4.500 tonnes écoulées l’an dernier à l’étranger, la filière se positionne encore loin des deux produits phares de l’agriculture tunisienne, l’huile d’olive et les dattes.Mais en quelques années, la production est passée de 67.000 tonnes à plus de 80.000.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top