Now Reading
Habib Essid : “Nous n’avons pas de baguette magique pour résoudre les problèmes”

Habib Essid : “Nous n’avons pas de baguette magique pour résoudre les problèmes”

Le premier ministre, Habib Essid, a estimé vendredi lors d’un entretien à France 24, que la situation ne pouvait se régler d’un coup de “baguette magique”, tout en assurant que la démocratie tunisienne était “irréversible”.

Nous n’avons pas de baguette magique pour donner de l’emploi à tout le monde en même temps. Il y a des priorités, des mesures urgentes ont été prises, mais la création d’emplois demande énormément d’efforts”, a déclaré M. Essid sur la chaîne France 24.

Des affrontements ont lieu depuis samedi dernier, dans plusieurs villes tunisiennes entre policiers et manifestants après le suicide d’un jeune chômeur électrocuté en montant sur un poteau, alors qu’il protestait avec d’autres contre son retrait d’une liste d’embauches dans la fonction publique. Le Premier ministre a décidé d’écourter sa tournée en Europe afin de rentrer en Tunisie où les autorités ont décrété  un couvre-feu nocturne dans tout le pays.

maisp

 “Les choses sont différentes qu’en 2010″,  a cependant estimé M. Essid, soulignant que “la Tunisie est passée d’une dictature à une jeune démocratie”.

Je comprends la réaction des gens, mais nous avons un héritage que nous devons gérer”, a-t-il poursuivi, citant les défis sécuritaire, social et économique.

Menacée par le jihadisme, la Tunisie est aussi confrontée à une grave crise économique et à un taux de chômage officiellement de 15% au niveau national, mais bien supérieur dans les régions déshéritées de l’intérieur.

Des solutions urgentes doivent être prises, j’en conviens mais on ne peut pas d’une baguette magique régler tous les problèmes en même temps”, a répété M. Essid.

 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top