Now Reading
Henda Ayari, reconnu par le New York Times parmi 11 femmes puissantes de 2017

Henda Ayari, reconnu par le New York Times parmi 11 femmes puissantes de 2017

Auteur de “J’ai choisi d’être libre”, fondatrice de l’association Libératrices, ex-salafiste, cette française de père algérien et mère tunisienne se définit comme laïque, anti-islamistes, anti-racistes et anti-extrémistes.

Elle réagit sur son compte Twitter suite à sa nomination dans le New York Times, parmi 11 autres femmes puissantes, qu’elles soient militante pour les droits des femmes, journaliste, première ministre ou photographe… Ces femmes ont été citées par le magasine au cours de l’année 2017, et elles sont de nouveau mises en lumière en cette fin d’année à l’occasion d’une rétrospective les présentant comme des “femmes puissantes” et “exceptionnelles”.

“J’ai eu la grande surprise de voir mon nom dans le classement des 11 femmes les plus influentes au monde pour l’année 2017 dans le New York Times. Je ne pense pas en mériter tant mais un grand merci au New York Times de m’avoir fait ce grand honneur.”

Ci-dessous toute sa réaction:

“Une petite nomination mais une grande fierté que je partage avec plaisir !

Après avoir été trainée dans la boue, après avoir vu ma réputation salie par des insultes, des mensonges et des calomnies, des faux témoignages, sur les réseaux sociaux, repris par certains médias, sans oublier les vidéos diffamatoires sur You tube et j’en passe…
Je ne vais pas bouder mon plaisir d’avoir eu cette petite reconnaissance de la part des américains, cette nomination n’a rien d’extraordinaire pour certains, mais elle est assez suffisante pour me redonner du baume au cœur !

Au passage, j’ai une mauvaise nouvelle à annoncer à tous les groupies de mon agresseur, et à tous les ennemis de la vérité et de la justice, qui ont été nombreux à s’en prendre à moi depuis deux mois, jusqu’à ce jour, car ils ont comme principale mission de me nuire et de me faire craquer moralement pour que je renonce à réclamer que justice soit rendue, lisez bien ceci :
Je suis plus déterminée que jamais à réclamer la justice et à faire éclater la vérité l’unique vérité et ce, peu importe les mensonges et les calomnies qu’on racontera sur moi en attendant le procès !
Cette nomination dans la liste des 11 femmes les plus puissantes désignées par le New York Times est une vraie surprise et me motive encore plus à continuer mon combat pour dénoncer ce que j’ai subi mais aussi pour défendre les droits des femmes ! de toutes les femmes sans exception !

à bon entendeur…

Henda”

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top