Now Reading
Il y a 82 ans jour pour jour, Alfred Hitchcock changea le visage du cinéma

Il y a 82 ans jour pour jour, Alfred Hitchcock changea le visage du cinéma

Définir le réalisateur britannique comme Maître du suspense ou de l’horreur serait tout simplement faire preuve d’une extrême ingratitude envers un homme qui a marqué intensément l’histoire du cinéma d’un héritage quantitatif, une cinquantaine de longs métrages, et qualitatif en s’imposant comme une source inépuisable d’inspiration artistique à nos jours. 

Il fallait qu’un britannique vienne secouer un cinéma américain morose et frappé d’obsolescence dont l’apport des grands studios à l’époque, les studios RKO et Universal, se limitait à reproduire les mêmes recettes avec les mêmes ingrédients de l’époque. Une industrie qui a délaissé créativité, génie et audace tant que la contrepartie commerciale les arrangeait et les producteurs ainsi n’avaient nullement besoin de faire appel à ces qualités. Heureusement que David O. Selznick, producteur d’Autant en emporte le vent, ait convaincu le prophète venu de Londres de résider aux Etats-Unis pour que le 7eme art vive une réelle renaissance.

Hitch, de son surnom, a touché à tous les genres, tout tenté et tout revisité avec un souffle nouveau. Il a instauré des procédés qui sont encore utilisés pour les thrillers, comme ses plans en caméra subjective qui ont malmené les spectateurs. Il a réinventé les serial-killers avec le personnage de tueur aux pulsions réprimées comme Norman Bates. Il a introduit des scènes cultes ou des figures inédites au grand écran comme ces femmes innocentes massacrées sous leur douche ou bien les psychopathes gantés, sexuellement détraqués, décimant leur victime à l’arme blanche.

Alfred Hitchcock tout en réhabilitant le cinéma d’horreur et réinventant le suspense, a déposé de nouveaux codes cinématographiques dont plusieurs metteurs en scène n’ont pu saisir que les exploits technologiques et spectaculaires. Il demeura seul propriétaire de la mécanique de l’angoisse et de l’alibi narratif. Une exclusivité que la nouvelle vague française se laissera séduire en tant que critiques puis derrière la caméra.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top