Now Reading
Intervention militaire en Libye : La Tunisie doit s’attendre au pire

Intervention militaire en Libye : La Tunisie doit s’attendre au pire

Une intervention militaire internationale est imminente en Libye. Le président américain Barack Obama était en Italie la semaine dernière pour discuter du plan d’intervention et les préparations commencent déjà en Tunisie. La situation en Libye se dégrade de jour en jour avec le blocage au niveau du processus politique et l’avancement de l’état islamique qui contrôle Derna et Syrte.

En 2011, la Tunisie avait accueilli un million et demi de réfugiés libyens et non libyens fuyant les frappes aériennes de l’Otan et la guerre civile. Aujourd’hui, notre pays doit se préparer aux répercussions d’une deuxième guerre à ses frontières et à l’afflux massif, beaucoup plus important cette fois, des réfugiés.

Le ministre des Affaires étrangères Khmaies Jhinaoui a déclaré, le mercredi 10 février 2016, que la Tunisie est en train de mettre en place un plan sécuritaire pour éviter toute infiltration de terroristes sur le sol tunisien en cas d’intervention étrangère en Libye. Au plan humanitaire, le chef du gouvernement Habib Essid a autorisé les gouverneurs des régions du sud-est à former des commissions régionales, et a établi avec le ministère de santé un plan d’urgence en prévision de l’afflux de réfugiés sur le territoire tunisien. Quant au ministère du commerce, un programme d’approvisionnement en produits de base et un stock régulateur renforcé sont prévus.

Avec cette guerre qui s’annonce, la Tunisie est tenue de redoubler de vigilance et de prendre les précautions nécessaires. Nous avons le devoir de se montrer solidaires avec nos frères libyens et de les aider à survivre cette époque noire de l’histoire de la région.

Crédit Photo : leconomistemaghrebin.com

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top