Now Reading
Jeudi ça, Jeudi rien n°6

Jeudi ça, Jeudi rien n°6

Ayant complètement oublié quel jour nous sommes, je n’avais pas du tout l’intention de vous écrire aujourd’hui. Mais comme je suis un homme de parole quand je le peux et surtout quand je le veux, je vais vous ennuyer encore une fois avec ma chronique même si je suis un peu pris par le tourbillon de la vie, tiraillé entre le sort qui attend nos voisins libyens, qui, voulant suivre la tendance jasmin de 2011, se sont retrouvés à héberger quelques fous de dieu, et la fameuse fête des amoureux qui approche à grands pas alors que je ne sais toujours pas quoi offrir à mon amoureuse. Ces deux actus me turlupinent en effet.

Tout d’abord, je suis perplexe quant à la bonne action des gentils amérlocs, accompagnés par leurs toutous européens, visant à éradiquer le mal dans un pays, (et ce doit être un pur hasard) où le sol est l’un des plus riches au monde en réserves pétrolières et gazeuses, puisque bien sûr ce grand nettoyage va nous amener un flux de voisins sûrement pas trop fans des bombes guidées au laser, ce qui contribuera ainsi à la joie et à la bonne humeur déjà bien ancrées dans notre société qui se délecte déjà de l’arrivée du Saint le plus connu chez les non chrétiens, j’ai nommé Valentin !

La Saint Valentin ! Ahh ! Quelle arnaque ! Celui qui a pondu ce concept n’a rien à envier à Steve Jobs, à Albert Einstein ou encore moins à nos élus de l’ARP tellement il a du génie ! A mon avis, ce mec là, était fleuriste et il a sûrement dû épouser une chocolatière à l’époque ! Et hop, il a décidé de partir en vacances entre les fêtes de fin d’année et la fête du muguet, du coup il a choisi de fixer une date à la mi février où les mecs offrent des fleurs à leur Valentine (rien à voir avec la peinture) et les nanas offrent du chocolat à leur Valentin ! Le pire c’est que ça marche ! Si vous voulez tester, allez acheter un bouquet aujourd’hui à votre dulcinée, notez bien le prix, puis réessayer de faire la même action ce dimanche et vous payerez 6 fois le prix pour le même bouquet !

Bon, tout bien réfléchi ne faites pas le test, une femme à qui l’on offre un bouquet de fleurs comme ça sans raison apparente, va éveiller chez elle des soupçons et si ça se trouve ils seront fondés… Laissez tomber ! Ne m’écoutez plus ! Bref, réjouissez vous ! Un weekend plein d’amour vous attend.

Aimez-vous les uns les autres, et n’oubliez pas vos maîtresses et vos amants, enfin, je dis ça je dis rien ! À jeudi prochain !

Sami Baccouche

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top