Now Reading
La réponse de Aicha Attia suite aux réactions sur internet

La réponse de Aicha Attia suite aux réactions sur internet

Capture d’écran 2016-03-24 à 19.30.11

Écervelée, potiche, poupée de cire …c’est ce que j’ai pu lire et entendre ces derniers jours de la part de certaines personnes suite à mon passage dans une émission de télévision.
D’habitude je ne réagis pas à ce genre de remarques, mais là je dois clarifier certaines choses …
Tout d’abord je n’ai jamais été homophobe et plusieurs de mes amis peuvent en témoigner.
A la question de l’animatrice si j’étais pour ou contre l’association « SHEMS », j’ai répondu au départ que je n’étais ni pour ni contre et que chacun est libre, l’animatrice a insisté et voulait m’amener sur un autre terrain …
Sincèrement je ne peux faire l’apologie de l’homosexualité puisque je ne le suis pas et je ne peux encourager un sujet qui répond de la liberté de chacun, mais je reste contre l’idée: si tu n’es pas avec nous donc tu es contre nous.
Je n’ai rien contre les libertés de chacun mais il va de ma liberté aussi de ne pas défendre certaines causes sans pour autant les dénigrer et je réponds à tous ceux qui ont mené une campagne contre moi à réfléchir, si c’est la bonne manière de défendre une liberté en s’attaquant à ceux qu’on estime à tort contre.
J’ai parlé de tolérance lors de mon intervention, je crois qu’elle doit encore s’apprendre pour certains.
Que ce soit clair une fois pour toute … Je suis résolument contre toute sorte d’exclusion et je suis respectueuse de toutes les différences raciales, sexuelles, religieuses … partant du principe que la différence est une source de richesse morale et l’exclusion entraîne la haine et les conflits.
Je finis par un clin d’œil. Si j’étais homophobe, comme le pensent certains, je n’aurais jamais accepté de jouer dans une pièce de théâtre adaptée de la fameuse « cage aux folles » (Mrajel)

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top