Now Reading
La théorie du complot et les tunisiens

La théorie du complot et les tunisiens

A l’ère d’Internet, les scénarios du complot prennent une tournure macabre et parfois ridicule. S’il est certain que le monde va mal et que nous sommes en train d’assister à une déflagration planétaire sans le savoir et sans même le voir, pour certains, poser des mots dont le taux de véracité est terriblement mauvais, sur des maux et adhérer à la théorie du complot est la seule solution qu’ils ont trouvé pour comprendre ce monde ô combien alambiqué.

Le téléphone arabe est un jeu très connu des tunisiens, devenus malgré eux des théoriciens du complot. On entend souvent des phrases du genre  “Toute notre histoire est le produit d’un groupe de génies qui agit dans l’ombre” ou encore “ces forces obscures manipulent le monde dans le but de poursuivre leur propres objectifs néfastes”  et même “Ils veulent conserver une forme absolue de pouvoir politique, économique et religieux, ils nous tueront tous et régneront sur le monde”. Je lis et j’entends pratiquement toujours les mêmes phrases. C’est à croire que la théorie du complot est devenue une tradition d’explication. Et si jamais tu oses demander un argument fondé ou une explication rationnelle,  et bien soit tu deviendras toi-même un complotiste contre le complotiste d’origine, tu essayes de brouiller les pistes et tu ne veux pas éclairer ses recherches faramineuses, soit tu es traité d’ignare, d’inculte, d’un citoyen impuissant dont la vie n’a aucun sens et toutes tes informations seront automatiquement discréditées. Il parait que même Si Alaa fait partie de ces gens puissants qui manipulent le monde et que les moustiques qui envahissent nos maisons pendant l’été sont des envoyés spéciaux.

A quand la suppression des “on a dit que.. ils sont .. j’ai entendu dire que ces personnes.. blablabla” ? Un peu de bon sens voyons ! Les accusations non prouvées contre des présumées personnes machiavéliques, qui souhaitent mettre la terre à feu et à sang et exterminer la race humaine est devenu en Tunisie, un simple exercice de spéculation où tout le monde excelle et dont tout le monde maîtrise les données.

93621297_o

Non que je sois contre les suspicions de tout genre, seulement il me semble plus logique d’impliquer une certaine réticence et un peu d’abstention aux propos. Lire, s’informer, faire des recherches, vérifier les sources pour enfin avancer des propos “crédibles”. Ne pas juste répéter ce que l’on voit, ou l’on entend :

-“Ah, c’est Poutine qui est derrière tout ça !”

-“Mais non, c’est Obama et Kim-Jong-Un”

-“N’importe quoi, tu savais toi que Obama était juif, et que c’est lui qui est dernière la guerre en Palestine”

-“Ah je pensais que c’était les terroristes du Botswana qui sont partis en Syrie pour libérer la Palestine, pour que eux, les génies du pouvoir gagnent la guerre.”

D’accord, je pousse le bouchon un peu loin, mais c’est pour dire qu’il ne faut pas que nous perdions certaines vertus telles que la réflexion ou le doute (parce qu’il suscite à la recherche), au nom de la théorie du complot qui elle, nous pousse à perdre confiance en l’autre et en nos mécanismes générateurs de savoir dont nous dépendons finalement.

La théorie du complot engendre la paranoïa qui engendre à son tour un renoncement à la société entière et pourrait s’avérer très dangereux.

“On n’est jamais si bien servi que par soi-même”.

C.E

 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top