Now Reading
La visite technique : le cauchemar des tunisiens

La visite technique : le cauchemar des tunisiens

“Il Visita” passage obligé pour chaque automobiliste tunisien.

En Tunisie, il existe 26 centres de l’ATTT qui prennent en charge le contrôle des véhicules, le but de la manœuvre est de  lutter contre l’insécurité routière en vérifiant l’état des autos, en contrepartie il faut payer 22dt800 (pour les particuliers) et 28 800 (pour les voitures commerciales). 

Ce n’est pas nouveau, “Il Visita” est un cauchemar pour les tunisiens, qui essayent tant bien que mal de trouver des subterfuges afin d’éviter l’interminable attente devant les centres de l’ATTT.

Pour faire sa visite technique il faut se réveiller très tôt ( à l’aube) et prendre un jour de congé.  Comme dans Fort Boyard  il faudra y entrer avant que les portes ne se referment à 13H !

La visite technique est-elle efficace ? Les chiffres prouvent que la visite technique n’influence pas directement les taux d’accidents sur les routes, plus encore l’émission de fumée polluant l’atmosphère a augmenté entre 2014 et 2015 .

Autre volet important de “l’visita”: la corruption (encore). Les conducteurs qui n’ont pas les nerfs assez solides ou une épave au lieu d’une voiture,  finissent par donner un pot-de-vin, les autres  iront changer leurs plaques d’immatriculation auxquelles il manque 2 cm,  au coin de la rue, une adresse indiquée par le centre …

Sur la fameuse page citoyenne “on a été embêté pour vous” le débat sur la visite technique fut lancé et voilà ce que les citoyens tunisiens en pensent :

La visite technique est un système qu’ont mis en place les pays producteurs d’automobiles (y a qu’à voir le débat en Europe pour CT moto, motivé par les lobbys) afin d’inciter les gens à prendre des voitures neuves (c’est comme ça qu’ils mesurent leur bonne santé économique) et nous en bon copieur stupide on fait la même chose pour les servir. Non seulement on spolie le peuple en lui exigeant une taxe et des contrôles souvent farfelues, ils devraient se limiter au freinage et châssis!!!! le reste un simple contrôle de police suffit (feu clignotant, carrosserie…)

Il n’y pas que des critiques, mais des propositions qui peuvent être appliquées pour diminuer les dégâts

Le ministère du transport doit recruter une autre équipe pour une séance l’après-midi !! Les équipements et l’établissement sont là pourquoi travailler une demi journée ce qui ne répond pas à l’effectif .

Il faut qu’ils restent ouvert au service du citoyen de 7h du matin à 21h du soir, c’est le minimum avec double équipe et recruter plus de personnel et ouvert 7j/7j .

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top