Now Reading
Le patron juif de La Belle Equipe parle de la mort de sa femme musulmane

Le patron juif de La Belle Equipe parle de la mort de sa femme musulmane

Grégory Reibenberg, le patron du café de la rue de Charonne, a vue la femme de sa vie Djamila musulmane être tuée par des barbares . La belle équipe portait bien son nom.  Un lieu où personne ne se souciait de la religion ou de la nationalité de l’autre. Ce lieu ne pouvait qu’être détesté par les terroristes.

D’autres victimes musulmanes et arabes figurent sur la liste des tués de la Belle Equipe, dont les deux sœurs d’un des serveurs du café, attablés pour célébrer un anniversaire.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top