Now Reading
Le petit berger victime de la lâcheté des terroristes

Le petit berger victime de la lâcheté des terroristes

L’image est terrible, des hommes tenant  la tête d’un enfant de 16 ans. Il se trouvait aux alentours de Jbel Mghila dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, il a été torturé et décapité. Le comble de l’horreur, les terroristes confient sa tête à son accompagnateur âgé de 14 ans, lui ordonnant de le ramener à sa famille.  Les terroristes voulaient s’emparer des brebis du jeune adolescent et l’ont tué devant son refus de leur en donner plus que cinq. Il travaillait pour nourrir sa famille.

Le proche de la victime, Jilani Soltani, a indiqué que le groupe terroriste qui a commis ce crime atroce compte 3 membres.

 «  Il ment, et je n’ai pas peur de dire qu’il a menti ».

Walid Louguini, porte-parole du ministère de l’Intérieur, a précisé à l’agence Tap, que le jeune berger, Mabrouk Soltani, est originaire de la région de Slatniya (près de Jebel Mghila) dont le Omda a alerté la Garde nationale du crime commis aux alentours de 17h30. Une large opération de ratissage a été lancée par les forces sécuritaires dans la zone. Mais beaucoup de temps s’est écoulé entre le crime et le début des opérations de ratissage, ce qui laisse peu de chances aux forces de sécurité de rattraper les criminels.

Imed Soltani le cousin du jeune berger décapité, a affirmé le contraire à ce qui a été déclaré par le ministère de l’intérieur, il n’y a eu aucun renfort sécuritaire déployé, et aucun ratissage des lieux où son cousin a été attaqué et décapité par des : «  Il ment, et je n’ai pas peur de dire qu’il a menti …jusqu’à 11h du matin, samedi 14 novembre 2015, aucun responsable et aucun sécuritaire ou militaire ne s’est présenté”.

 LE HARD ROCK CAFE SUR LE POINT D’OUVRIR CINQ ÉTABLISSEMENTS EN TUNISIE (7)

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top