Now Reading
Le Top des mots français d’origine arabe

Le Top des mots français d’origine arabe

Comme toutes les langues, le Français a piqué des mots à droite et à gauche pour enrichir son vocabulaire. En effet bien des mots courants en français viennent des langues arabe, persane et turque. Ils reflètent les richesses des civilisations islamiques, dans les sciences, dans la connaissance des animaux ou même celle des plantes. Des mots qui ont traversé la Méditerranée avant d’arriver en Italie ou en Espagne puis d’être importés en France. Wepost vous livre le Top de ces mots qu’on croyait 100% français, alors qu’ils sont en réalité empruntés de la langue arabe.

1) Échec et mat

Le saviez-vous ? L’expression, aujourd’hui rentrée dans le langage courant, vient du persan “el shi5 met” qui signifiait à l’époque “le roi est mort”.

2) Magasin

Le mot magasin vient réellement de “makhzen”,”entrepôt” pour ceux qui ne comprendraient pas l’arabe médiéval. Le même terme a également donné “magazine” en Anglais.

3) Bougie

A l’époque, la ville de Béjaïa en Algérie s’appelait Bougie, et au Moyen-Âge c’était là que se faisait tout le commerce de cire et de bougies.

4) Chiffre 

Le mot chiffre vient de “sifr” qui veut dire “vide, néant”, et qui fait référence au zéro. Zéro qui, comme chacun le sait (ou pas), a été inventé en Mésopotamie aux alentours du IIIe siècle avant JC.

5) Jupe

Incroyable, le mot jupe vient de notre traditionnelle  “jebba”, qui a par la suite donné “giubba” en Italien et qui a lui-même donné “jupe” en Français. Pour votre gouverne, autrefois en France on disait “cotillon” et non “jupe”.

6) Élixir

Oui oui “élixir” vient du latin “elixir”, mais voilà : le latin a tout pompé sur l’arabe “al-‘iksyr” que nous pourrions traduire par “pierre philosophale”.

7) Sirop

Comme “sorbet”, “sirop” est issu de l’arabe “šarab” (“boisson”) qui est ensuite devenu šarbat en persan, serbet en turc et “sorbetto” en Italien. Ce sont les marchands vénitiens qui ramèneront “šarab” en Italie au Moyen-Âge, et le terme débarquera en France au XIIe siècle.

8) Hasard

De l’arabe populaire, “az-zahr” , qui signifie “jeu de dés” ou “zahr” , “fleur”, car la face gagnante du dé portait une fleur.

Tous ces mots reflètent l’époque où le monde arabo-musulman avait une avance scientifique sur l’Occident et correspondent à des emprunts s’étalant du Xe au XVe siècle, sur un peu plus d’un demi-millénaire. En effet, on remarque que les mots techniques et scientifiques d’origines arabe sont très nombreux. Ils débutent souvent par al, article défini de l’arabe : alcaline, algorithme, algèbre, alchimie, alcool, etc. Mais ce n’est pas tout, la révolution agricole arabe a aussi marqué l’évolution de l’Occident. Les techniques d’irrigation dont on aura retenu la noria (nâ‘ûra), mais aussi les nouvelles sortes d’épices comme le cumin (kammoun), la consommation de sucre (sukkar) etc.

Les mots adorent voyager, ceux qui sont venus de l’Orient se sont acclimatés avec bonheur dans bien des langues d’Occident: italien, espagnol, français, anglais et ce, sans frontières.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top