Now Reading
Les légendes urbaines tunisiennes les plus effrayantes !

Les légendes urbaines tunisiennes les plus effrayantes !

[video src="https://youtu.be/8axImHvqphM"]

Ce soir, c’est la nuit la plus effrayante de l’année. Le 31 Octobre, c’est Halloween et toutes histoires qui puissent vous glacer le sang est bonne à entendre. Et en Tunisie, les légendes à dormir debout sont nombreuses et aussi terrifiantes les unes que les autres. Entre la ” 3obitha” qui chatouille les enfants qui ne font pas la sieste et le fameux “Bouchkra” ce mort-vivant qui kidnapperait les petits dans un grand sac, les récits effrayants ne manquent pas.  

WePostMag vous livre ainsi les légendes urbaines tunisiennes les plus effrayantes, en ce soir de terreur.

  • La maison hantée de Djerba 
  • La dame blanche : 

Souvent, on raconte qu’à plusieurs endroits précis une femme vêtue de blanc portant un châle qui cacherait son visage apparaîtrait. Il existe plusieurs versions des apparitions de la dame blanche. La plus connue étant celle de l’automobiliste.

  • Sabat la3roussa

La légende urbaine raconte qu’une jeune femme devait épouser un homme qu’elle n’aimait pas. En allant vers le mariage, le calèche qui l’emmenait chez son mari se fait engloutir par un puits . Depuis l’histoire dit que si vous avez le malheur de passer dans l’allée en faisant trop de bruits, la mariée sort pour s’en prendre à vous.

  • Hammam El Dh’hab

Connaissez-vous les légendes urbaines tunisiennes? Hammam El Dh'hab

D’après le mythe, le bain maure de Hammam El Dh’ha renferme une histoire à dormir debout. Une jeune fille et sa mère rentrent dans la chambre chaude quand il voit sous leurs pieds, de l’or dans un bassin d’eau. La femme décide d’aller en chercher, mais plus elle descendait vers le bassin plus celui-ci se refermait peu à peu sur elle.N’arrêtant pas de prendre de l’or au lieu de sortir, le bassin se referma sur la jeune fille et depuis seuls ses cheveux dépassent.

Après cet incident, le Hammam est apparemment  devenu un bain maure uniquement destiné aux hommes.

 

 

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top