Now Reading
Les Pays-Bas ferment des prisons faute de détenus

Les Pays-Bas ferment des prisons faute de détenus

Preuve que le Plat Pays se porte toujours bien et affiche bonne mine, huit prisons civiles fermeront prochainement. Cette situation envieuse pour bon nombres de pays devrait interpeller les décideurs des autres pays à l’instar de la Tunisie.

La population carcérale néerlandaise s’élèverait à seulement à douze mille détenus or les prisons du royaume pourrait accueillir quatorze mille. Au delà de cette information rare , ceci reflète l’efficacité des politiques mises en place dans ce pays en matière de lutte contre la délinquance.

La réponse ne peut pas être exclusivement pénale. Les pays nordiques l’ont très vite assimilé et appliqué contrairement à beaucoup d’autres qui continuent de privilégier les méthodes pénales. Sans doute par souci de facilité  et par manque d’intérêt pour le travail de fond, les pouvoirs publics des pays du tiers monde ne partagent pas ce même enthousiasme pour les politiques globales qui verraient intervenir des experts de différents domaines.

Il faut dire que les pays développés et ceux qui ne le sont pas ne partagent pas le même goût pour le travail de longue haleine, la prospective et les politiques publiques bien établies. Le tiers monde préfère les politiques hâtives qui peuvent avoir un effet immédiat peut importe sa qualité. Par conséquent, gouverner est avant tout est un état d’esprit.

Facebook Comments


All Rights Reserved © 2020 Wepost Magazine. Made with Love By WEBIWEBI STUDIO.

Scroll To Top